4 semaines en Malaisie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Vous vous demandez peut-être comment organiser votre séjour de 4 semaines en Malaisie. Voici quelques étapes pour vous aider à préparer votre voyage, elles correspondent à l’itinéraire que j’ai effectué sur la côte ouest de la Malaisie péninsulaire en 2011.

Quelques jours à Kuala Lumpur

Kuala Lumpur est une capitale agréable qui peut se découvrir aisément en deux ou trois jours. Même si elle n’est pas ma capitale préférée en Asie, Kuala Lumpur offre néanmoins de nombreux atouts. Pour en savoir plus sur cette ville, consultez mon article 5 choses à faire à Kuala Lumpur.

Dans les alentours de la ville, les grottes de Batu abritent des temples troglodytes qu’il peut être intéressant de visiter pendant la période du Thaïpusam, une célèbre fête hindoue qui réunit des millions de personnes pendant le mois de l’étoile (janvier – février).

Les tours Petronas à Kuala Lumpur

Découvrir la plus grande colonie de lucioles d’Asie du sud est

A environ 70 kilomètres de Kuala Lumpur, se trouve le petit village de Bukit Belimbing. Pour s’y rendre depuis la capitale, il faut emprunter le train de banlieue jusqu’à Klang puis un bus jusqu’à Kuala Selangor. Pas forcément évident mais le trajet vous assurera une immersion dans la vie locale et les campagnes du Selangor. L’étape ne nécessite qu’une journée et reste une bonne étape avant de rejoindre l’île de Pangkor plus au nord. Embarquez sur une petite embarcation pour une croisière sur la rivière Selangor au milieu des arbres scintillants, couverts de milliers de lucioles. Un très beau spectacle.

Escale sur l’île de Pangkor

Pangkor est certainement l’île la plus séduisante de la côte ouest, notamment pour la beauté de ses plages surmontées d’une jungle épaisse qui lui donne un caractère encore assez vierge. Je vous conseille le nord de l’île, assez peu fréquenté, et notamment la petite plage de Coral Bay. Il faut éviter d’y venir le week-end, car l’île est très populaire et beaucoup de Malais s’y rendent depuis Kuala Lumpur.

L'île de Pangkor

Une journée à Ipoh

Tranquille ville de province, Ipoh séduit par son centre historique de style colonial. C’est une escale idéale sur la route qui mène aux Cameron Highlands. Lors de mon voyage en Malaisie, je suis resté une nuit à Ipoh. J’ai particulièrement apprécié le quartier de la gare que l’on surnomme ici le petit Taj Mahal. Un parc à l’anglaise, des bâtiments coloniaux aux façades blanches, une impression d’Inde dans les années 1930.

Prendre le frais dans les montagnes des Cameron Highlands

Quand les températures deviennent trop insupportables dans la plaine, rien de mieux que de rejoindre la station climatique de Tanah Rata, dans les Cameron Highlands. La ville en elle-même est assez étrange, un peu bordélique et très fréquentée. Mais les alentours offrent de nombreuses possibilités de randonnées dans la jungle. Certains itinéraires peuvent se parcourir seul, il suffit de se renseigner auprès de votre guesthouse qui vous fournira un plan des principales randonnées. Pour les circuits longs, il est plus prudent de partir avec un guide.

Sur les hauteurs de la ville, ne manquez pas de visiter une des plantations de thé des environs. J’ai visité la plantation Pedro, inutile de prendre un circuit organisé, vous pouvez vous y rendre facilement en taxi pour moins de dix euros aller-retour.

Découvrir Penang, l’ancien comptoir colonial

J’ai classé Georgetown parmi mes cinq merveilles du monde lors de la dernière #BattlePhoto et ce n’est pas pour rien. Il ne faut absolument pas manquer cette ville qui est, selon moi, l’héritage le mieux conservé d’architecture coloniale en Asie du sud est. Prenez au moins trois journées pour vous imprégnez de l’atmosphère unique de cette ville. Pour plus d’informations, je vous conseille de lire mon articles 5 choses à faire à Georgetown ou de consulter la fiche consacrée à la ville sur le site de l’UNESCO.

La vieille ville de Georgetown

Langkawi, si vous aimez l’agitation !

L’île de Langkawi est de loin celle qui m’a le plus déçue en Malaisie. L’archipel est pourtant magnifique à plus d’un titre mais malheureusement, l’île est victime d’un tourisme de masse qui lui enlève une bonne partie de son charme. Retrouvez mes impressions dans cet article.

Un crochet en Thaïlande sur l’île de Koh Lipe

Il serait dommage d’être remonté jusqu’à la frontière thaïlandaise sans faire un crochet par Koh Lipe, accessible en bateau depuis Langkawi. Ce petit chapelet d’îles posé sur une mer turquoise est idéal pour vous reposer après avoir crapahuter 4 semaines en Malaisie.

J’espère que ces quelques pistes vous aiderons à préparer votre voyage en Malaisie. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.