Barcelone hors sentiers dans le quartier du Clot

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Vers 16 heures, je me balade sur la place Valenti Amirall alors remplie d’enfants, s’amusant sous les micocouliers géants. A cette heure-ci, les habitants du quartier du Clot sont de sortie et profitent de cette place ombragée pour fuir la chaleur du mois de juin. Comme d’habitude, les bancs sont pleins à craquer de petits vieux qui tapent la causette. Si en France, on a plutôt l’habitude de voir les bancs vides, à Barcelone ce sont des institutions où l’on se retrouve en nombre pour papoter et surtout observer l’agitation de la rue, occasion de quelques commérages d’usage. En fait, cela ressemble un peu à cette photo, prise l’an dernier dans le quartier de Gracia.

A Barcelone, les habitants aiment se retrouver sur les bancs dans le quartier de Gracia.

Le quartier du Clot, mais de quoi parles-tu ?

Le Clot (clos en catalan) c’est un petit peu un village dans la ville, une enclave ouvrière coincée entre la Gran Via et l’avenue Meridiana. Ce quartier de Barcelone, à la forme d’un triangle, débute près de la place Glories et remonte au nord jusqu’à San Marti. J’aime son atmosphère sereine, totalement déconnectée de l’ambiance ultra moderne et design du nord de Poblenou.

dans le quartier du clot

Ancienne place industrielle de Barcelone au XIXème siècle, on y produisait notamment du miel et du tissu. Aujourd’hui, le quartier porte encore les traces de ce passé, notamment dans la parc del Clot ou à la Farinera. Bon allez, assez d’histoire, partons plutôt en balade dans le quartier.

Trois bonnes raisons de venir dans le Clot

  • c’est un quartier à fort caractère et typiquement catalan
  • ici pas (trop) de touristes et l’atmosphère est plus que tranquille
  • allez faire vos courses au marché du Clot, plutôt qu’à la Boqueria (pour le prix)

Balade dans le quartier du Clot, de Rogent à la rambla de Guispuscoa

En descendant du métro Clot Arago, vous pouvez commencer votre visite en remontant la carrer de Rogent, une allée piétonne bordée d’arbres et de petits immeubles colorés du début du XXème. Je connais très bien cette rue, puisque j’habite à deux pas depuis presque un an. Nous y avons même notre QG, le petit bar Gent del Barri, dont je vous parlerai plus bas dans mon carnet d’adresses.

Le marché du Clot.

De l’autre côte de la Méridiana, vous pénétrerez dans le cœur du quartier du Clot, au niveau de la place du marché. C’est certainement par ici que le quartier est le plus charmant, on y retrouve de nombreuses maisons de l’époque moderniste, certes moins impressionnantes que la casa Batllo de Gaudi, mais ça vaut quand même le détour.

Si vous aimez le street-art, dirigez vous vers le parc del Clot en remontant vers la rambla de Guispuscoa, où l’on trouve de nombreuses friches et de vieux bâtiments industriels, avec quelques bonnes surprises. Faites un détour par la boutique Rebiciclem dans la carrer de Verneda, avant de poursuivre vers le nord, puis redescendez par le jardin du Clot et son allée de jacaranda.

Street art dans le quartier du Clot.

Trois immeubles modernistes à découvrir dans le quartier du Clot

Trois facades modernistes à découvrir dans le quartier du Clot.

Le parc del Clot

Datant des années 1990, le parc del Clot a été construit sur les ruines des anciens ateliers de la RENFE, dont on voit encore les arcades et la cheminée. Si j’adore cet endroit, c’est évidemment parce-qu’on y trouve des vestiges industriels, un peu comme à Poblenou un de mes quartiers favoris dans la ville, dont je ne manquerai pas de vous parler bientôt. J’adore ce contraste entre les vieilles pierres, le vert des arbres du parc et la Torre Agbar en fond. Prenez le temps de flâner par ici, avant d’aller prendre un verre ou de déjeuner dans le quartier.

Balade dans le parc del Clot.

Le centre culturel de la Farinera del Clot

Édifice emblématique du quartier, le Farinera est aujourd’hui un centre culturel, installé dans les anciens bâtiments modernistes du plus grand moulin à farine de Barcelone. Outre les activités de maison de quartier, vous y retrouverez de nombreuses expositions et des fiesta Reggae deux fois par an, en juin et en octobre.

Mes bonnes adresses dans le quartier du Clot

  • L’Olivera, un bar à tapas à ne pas manquer

L’Olivera est de loin mon adresse favorite dans le Clot, déjà pour l’accueil chaleureux de l’équipe, ensuite pour la cuisine qui est vraiment excellente. Et dans le quartier, ce n’est pas forcément évident à trouver. Que vous veniez à midi ou pour l’apéro, vous devez absolument goûter les fingers de poulet à la mayonnaise au curry, une tuerie ! A midi, les menus démarrent à 7 euros pour un plat, une boisson et un café.

Le bar à tapas l'Olivera dans le quartier du Clot.

  • El bar del Mercat, cuisine et produits du marché

A midi pour le déjeuner, vous pouvez également vous arrêter au bar del Mercat, quelques tables en terrasses à l’entrée du marché. On y déjeune principalement de bocadillos et de tapas, mais tout est frais et du jour ! Sandwichs à partir de 3,90 euros.

  • Prendre un verre à Gent del Barri, mon bar de quartier

Une dernière petite adresse pour le clin d’œil, car c’est mon bar d’afterwork. Gent del Barri est un bar de quartier sans prétention, pour ce qui est des tapas et des menus du jour. Mais par contre pour boire un gin tonic ou une bière le soir, c’est le top. Les prix sont minis et la terrasse très agréable, à l’ombre des arbres de la carrer de Rogent.

Ainsi se termine ma petite balade dans le Clot, et j’espère qu’elle vous inspira lors de votre prochain citytrip à Barcelone. Si vous connaissez déjà ce quartier et que vous avez d’autres bonnes adresses à partager, n’hésitez pas à commenter cet article. A bientôt pour d’autres aventures barcelonaises !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

1 Comment

  1. LadyMilonguera
    16 juin 2016 @ 2:18

    Absolument charmant ce quartier… Je ne me souviens pas y être passée lors e mon séjour à Barcelone… Une bonne raison pour y retourner 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.