Calçotada et randonnée sur la montagne de Montserrat

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Il y a parfois des week-ends comme ça que tu n’avais pas vraiment prévus, ou organisés au dernier moment. Mais qui se révèlent être des purs moments de bonheur. Et mon passage au pied de la montagne de Montserrat en fait partie. Bon je sais ce que tu vas me dire, ton accroche est d’un classicisme sans nom. Tu ne vas quand même pas me dire que ce week-end était pourri. Bon ok, je recommence…

En quittant Barcelone dans les bouchons du vendredi soir (il devait être aux environs de 19 heures), le ciel était totalement obstrué de nuages. La pluie commençait à tomber timidement. Il faisait beau depuis une semaine et pour une fois que nous partions en week-end, la tempête arrivait doucement sur Barcelone. C’est mieux comme ça ? J’ajouterais même qu’en arrivant dans le petit village de El Bruc, on n’avait qu’une seule envie : se réfugier à l’intérieur de l’appartement et ne plus en bouger. La nuit fut si froide qu’il neigea même suffisamment pour saupoudrer les cimes de la montagne de Montserrat. Mais dès le lendemain, le printemps était de retour.

Le printemps à Montserrat

Venir à Montserrat pour manger des calçots

Manger des calçots au pied de la montagne de Monteserrat était certainement un idée lumineuse, sauf pour ce qui est de la randonnée qui devait (normalement) suivre. Mais commençons par le commencement. Je vais te parler des calçots, ces oignons doux à la forme de poireaux qui ont le goût de… l’oignon et du poireau mais avec quelques-chose de beaucoup plus fin je dirais.

Apéro à Montserrat

La calçotada est une tradition très populaire en Catalogne et si tu viens dans la région entre décembre et mars, tu dois absolument tester. Si tu veux manger des calçots près de Montserrat, je te conseille de t’arrêter au restaurant Vinyanova dans le petit village d’El Bruc. C’est un mas absolument charmant posé dans une oliveraie, au pied du versant sud de Montserrat. L’endroit est très populaire dans le coin mais ne sois pas effrayé par le monde, c’est plutôt signe qu’on y mange bien.

El Bruc et la campagne de Montserrat

Déguster les calçots n’ai pas forcément chose aisée. Il est d’ailleurs plus que conseillé de porter les gants et le tablier que te fournira le tavernier. Les calçots se préparent au feu de bois, posées sur de longues grilles à même les flammes. Ca jute, ça tâche, ça glisse, ça brûle mais c’est tellement bon ! La difficulté principale réside dans le “décalottage” de la calçot, qui consiste à enlever les premières feuilles noircies par le suie, tout en conservant celles du milieu qui seront aussitôt avalées. Il reste ensuite à les ingurgiter comme l’une de mes amies sur le photographie qui suit. Bon appétit !

Calçotada à Montserrat

Autant te dire que si tu prévoies une calçotada un week-end, ne prévoie que cela. Tout effort sera quasiment impossible ! Tu démarres avec un verre de vermut au soleil en guise d’apéro. Une heure plus tard tu passes à table. Tu accompagnes les calçots et la viande grillée de quelques belles lampées de vin. Puis tu termines le repas avec un peu de vin doux catalan et des fruits secs. Nous devions grimper vers Montserrat pour quelques heures, finalement la marche sera écourtée (uniquement parce-que le soleil se couchait bien évidemment).

  • Le restaurant Vinyanova est une superbe adresse pour venir manger une calçotada entre amis. Le mas est magnifique, la vue splendide et la terrasse au soleil, un petit rêve. Et même hors saison des calçots, je peux te dire que ça vaut le détour. Personnellement, j’y retournerai avant la fin du printemps. Comptez 14 à 27 euros pour un menu complet.

Un mini road trip dans la sierra de Montserrat

Si tu as la chance de voyager en Catalogne en voiture, alors tu ne dois pas manquer un petit road trip autour de cette montagne fabuleuse. Au départ du village d’El Bruc, suis le route BP 101 qui rejoint la montagne au niveau de Can Maçana. Tu pourras y faire une petite pause pour pique-niquer ou pour aller marcher à travers la montagne. Poursuis le long de la route BP-1103 qui serpente au pied des falaises et révèle des panoramas stupéfiants sur le Plà de Bages et les montagnes. Plus loin sur la route, fais un arrêt par l’Ermita De Santa Cecilia et le petit monastère Sant Benet.

Bondieuseries au monastère de Montserrat

Si tu as envie de visiter le monastère de Montserrat, surtout n’y va jamais le dimanche ! En arrivant sur place, j’ai failli tourner les talons et repartir à toutes jambes. Il y a une foule hallucinante ici, en même temps le week-end à des airs de printemps avant l’heure et le monastère de Montserrat, forcément, c’est un grand classique de la région. C’est un peu le Mont Saint-Michel local, dans un tout autre style d’accord, mais c’est juste pour te donner une idée de la fréquentation.

Vue sur le monastère de Montserrat

Ici encore les paysages sur la vallée sont fantastiques, surtout en avançant vers le promontoire qui surplombe la voie du funiculaire. Dommage que le monastère, autrefois si beau, soit désormais entouré d’une mini ville, de boutiques et de cafétérias. Tu pourras y acheter tout un tas de babioles et de produits locaux estampillés “Montserrat” et fabriqués par… en fait je ne sais même pas. J’arrête là parce-que la vérité c’est que la suite est bien différente.

Croix sur la montagne de Montserrat

Depuis le funiculaire de Sant Joan, un sentier file à travers la montagne en direction de l’ermitage de Sant Miquel. Sur la gauche, un petit chemin mène jusqu’à la croix du même nom. Et là, le spectacle est assez magique, surtout avant le coucher du soleil. Mais je te laisse en profiter en photo !

Coucher de soleil sur la montagne de Montserrat

Comment venir à Montserrat ?

  • en voiture : via l’autoroute A2 depuis Barcelone (61 km, environ une heure). Pour éviter de payer le parking à l’entrée du monastère, tu peux trouver des places gratuites le long de la route BP-1103. Prévoir une vingtaine de minutes de marche minimum ;
  • en train de la FGC : depuis la plaça Espanya, prendre le train R5 direction Manresa jusqu’à Monistrol de Montserrat, puis la cremallera jusqu’au monastère (à partir de 8,10€ l’aller simple) ;
  • en bus avec la compagnie Julià depuis la gare de Sants (4,70 € l’aller simple).
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

3 Comments

  1. Itinera Magica
    29 mars 2017 @ 2:02

    Tes photos de ce lieu me fascinent complètement. Ce rocher énorme, presque biblique… il faut vraiment que je découvre cet endroit, moi qui suis super mystique et branchée paysages d’apocalypse ! et il faudra que je goûte cette plante bizarre au passage !

    Reply

    • Petits Voyageurs
      29 mai 2017 @ 9:52

      Ah oui, l’expérience Calçots est vraiment incontournable si tu viens en Catalogne. C’est vrai que Montserrat est absolument fascinante, surtout pour la randonnée. Le monastère en lui-même est malheureusement prit d’assaut, beaucoup de monde. Mais l’escapade reste tout de même fantastique !

      Reply

  2. Louise
    27 mars 2020 @ 7:11

    C’est impressionnant ces falaises ! Moi qui pensais que l’Espagne était plate ! Il faut que je m’organise un road trip en van de 2 mois pour faire le tour du pays !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.