Quelques jours dans le village de Tortuguero

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Hors saison de la ponte de tortues, le village de Tortuguero ressemble à une petite enclave isolée et pleine de charme. Un hameau côtier s’étirant sur une bande de sable, entre l’océan et la jungle. Nous devions juste y passer deux nuits, le temps de visiter le parc national, et nous sommes finalement restés 4 jours. La vie y est assez paisible et lorsqu’il fait beau, la plage et les couleurs de la forêt sont magnifiques. Mais apparemment, le soleil est rare dans cette région qui figure parmi les plus arrosées du pays. Je ne sais pas ce que ça donne pendant la haute saison, entre septembre et décembre. Enfin dans tous les cas, au printemps, si vous le pouvez, venez faire un tour à Tortuguero, mais hors week-end pour éviter les foules.

Plage du village de Tortuguero

Partir en balade sur les canaux de Tortuguero

Tortuguero est surnommée localement “La Petite Amazonie” parce que son écosystème est très proche de celui de la jungle amazonienne. Au fleuve succèdent des canaux, qui pénètrent plus profondément dans la jungle par des chemins étroits, accessibles uniquement en canoë. Notre œil novice ne remarque rien d’autre que les arbres et les fougères, mais le regard expert de notre guide lui, saisit le moindre mouvement, reconnaît chaque espèce en un instant, ou débusque les animaux dissimulés dans les hautes herbes. Voici un héron qui nous aurait certainement échappé, tant il se fond dans le décor. Ici un pic-vert que l’on reconnaît au bruit de son bec sur l’arbre, mais que l’on distingue avec difficulté dans l’ombre de la forêt.

bateau tortuguero

Là-haut, voilà une famille de paresseux qui se balancent sur la canopée, eux aussi nous auraient certainement échappés, ou tout au plus les aurions nous confondus avec des singes ou pire, une ruche. Armés de jumelles, nous observons les animaux un moment, avant d’être rejoints par d’autres embarcations qui nous ont repéré de loin. Séchant sur une branche au soleil, voici une petite tortue qui viendra nous consoler de l’absence, en cette saison sur les plages, de ses cousines marines. Plus loin, cachés sous une souche, les yeux vicieux du caïman, brrr, j’en ai des frissons. “Si vous voulez connaître son sexe, il vous suffit d’enfoncer la main sous sa queue !”, après un moment de silence, il rigole, c’était bien sûr une blague mais je vous avoue que sur le coup, je n’avais pas vraiment saisi le truc. Soudain, des bruits inhabituels surgissent de la forêt, et ce que je croyais être des cris d’oiseaux s’avèrent être les croassements d’une grenouille… La promenade continue avec une bande de singes araignées et leurs longues pattes noires aux doigts immenses. Après quelques lézards Jésus Christ marchant sur l’eau, viendront les capucins qui clôtureront l’exploration.

Capucin dans le parc national de Tortuguero

Comment visiter le parc national de Tortuguero ?

Pour visiter le parc national depuis le village de Tortuguero, vous avez plusieurs solutions :

  • faire une balade à pied le long des sentiers balisés, qui partent de l’entrée du parc. L’avantage ici, c’est que la visite est gratuite (hors droit d’entrée). Le gros inconvénient, c’est que vous n’aurez accès qu’à une toute petite partie du parc ;
  • faire une visite en canoë ou en kayak, la meilleure option qui permet de s’enfoncer dans de petits canaux inaccessibles autrement. Comptez environ 20€/pers en canoë (avec guide), 20 ou 40€/pers pour un kayak (sans guide, avec guide)
  • faire une visite en bateau à moteur, c’est un petit peu la plaie du parc selon les guides locaux. Le nombre croissant de bateaux à moteur fait fuir les animaux, effrayés par le bruit.

Dans tous les cas, vous devrez en plus vous acquitter du droit d’entrée dans le parc national, pour environ 16$ par personne.

Tortue dans la parc de Tortuguero

Se loger à Tortuguero, un petit coin de paradis et une adresse à éviter

Comme nous sommes restés quelques jours dans le village de Tortuguero, nous avons eu le temps de tester deux guesthouses, mais la première réservée sur internet, a été une mauvaise surprise. A Tortuguero, le mieux est encore de prendre le temps de faire un petit tour pour repérer l’endroit qui vous plaît. Le village est petit et vous n’aurez aucune difficulté à trouver une chambre convenable. Les deux adresses dont je vais vous parler sont situées dans la même gamme de prix (15$/nuit/pers), mais vous allez voir que pour le même tarif, on a parfois pas du tout le droit au même confort !

  • Vous avons passé notre première nuit dans les cabinas Icaco, une petite pension près de la plage à l’extérieur du village. L’un des employés de la guesthouse est même venu nous chercher à l’embarcadère. Le mec était plutôt sympa, alors je pensais que les choses s’annonçaient bien. Sur place, les chambres sont sans prétention, mais bon ça ira… Jusqu’au matin. Comme toutes les chambres se font face dans un patio, au niveau du bruit c’est juste l’enfer et ça commence très tôt (genre 5 heures du matin). Et pour couronner le tout, l’hôtelier a tenté de s’empocher deux fois le prix de la chambre, une fois en liquide, une fois via le site de réservation !
  • Dès le deuxième jour, nous sommes partis à la recherche d’une nouvelle chambre et en remontant la plage, nous sommes tombés sur l’hôtel Tortuguero Beach, un endroit très mignon au milieu d’un beau jardin, en bord de mer. Et bonne surprise, l’hôtel est au même prix que les cabinas Icaco. Un staff super sympa, une petite piscine pas loin de la plage et un très joli cadre, c’est une adresse que je vous conseille vivement si vous venez passer quelques jours à Tortuguero, pendant votre voyage au Costa Rica.

Hôtel Tortuguero Beach

Quelques bons restaurants dans le village de Tortuguero

  • Bonne table chez Taylor Place

Un fois n’est pas coutume (mais je vous en reparlerai plus tard), voici un restaurant dans lequel on mange très bien à Tortuguero : Taylor Place. Même si les prix sont un peu élevés (quoi que), il mérite le détour simplement parce-que vous y goûterez une cuisine raffinée, pas grasse (presque une exception au Costa Rica) et vraiment excellente. C’est un peu une fusion entre la cuisine des caraïbes et la cuisine internationale, je ne sais pas trop comment la décrire en fait. Tout est très simple, mais préparé à la minute avec des produits frais. Le cadre est vraiment très agréable et vous pourrez même profiter de la chorale de la paroisse, en fonction de l’heure où vous venez diner.

  • Cocktails et pizzas au Budda Café

Une petite terrasse au bord du canal, une décoration branchée et des lumières tamisées, voilà le décor du Budda Café, situé à quelques mètres de l’embarcadère du village de Tortuguero. Les pizzas sont correctes, mais c’est surtout une adresse agréable pour boire un verre.

  • Bon plan pour manger pas (trop) cher

Le budget nourriture est assez conséquent à Tortuguero, que ce soit au restaurant ou au supermarché. C’est même souvent plus cher de s’acheter un pique-nique dans une supérette, que de manger un casado dans un soda. En soirée, sur le bord de l’allée principale, en remontant vers le Budda Cafe, vous trouverez plusieurs petits stands qui servent viandes et poissons grillés à petits prix. Il faut venir tôt, c’est souvent complet !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

2 Comments

  1. Cecile laj
    16 juin 2016 @ 9:00

    C’est magnifique ça donne envie !!

    Reply

  2. Mary Leviandier
    8 juillet 2016 @ 7:13

    Merci pour toutes ces infos! C’est une destination qu’on va sans doute se programmer l’année prochaine avec les kids!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.