Barna étonne-moi : une découverte de la Costa Barcelona

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Et si finalement à Barcelone, le vrai spectacle se jouait ailleurs. Loin des foules, de la Rambla, des casas modernistas de l’Eixample et des plages bondées de Port Olympique. S’il existait quelque-part à l’extérieur de la ville des petits coins reculés auxquels on n’aurait même pas songé ? Impossible vous dites… Et pourtant, c’est en prenant le temps de découvrir la Costa Barcelona que l’on trouve parfois l’inattendu. Il m’aura fallu presque deux ans avant de m’arracher à ma ville d’adoption, pour enfin aller voir si l’herbe est plus verte au-delà des faubourgs.

J’ai décidé de vous raconter ce voyage en grand format. Je vous propose une découverte de la Costa Barcelona en 7 tableaux. Des étapes de mer, de montagne et de campagne pour vous faire visiter le comarque de Barcelone comme vous ne l’avez encore jamais vu. A cheval entre carnet de route et guide de voyage, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour préparer votre prochain trip dans la région.

Costa Barcelona : mon guide maison

Mer & Patrimoine

VILANOVA I LA GELTRU

Route du Cava

VILAFRANCA DEL PENEDES

Oenotourisme

DOMAINE TORRES

Barna au vert

MONTSERRAT

Plage & Architecture

SITGES

100% modernisme

TERRASSA

Traditions catalanes

LES CASTELLERS DE TERRASSA

Pour les gourmands

CARNETS D’ADRESSES


Vilanova i la Geltru : sur les traces des indianos

A Vilanova i la Geltru, je n’ai pas vécu le rêve de Joan Manuel Serrat. Il y a parfois des endroits comme ça, où le charme n’opère pas comme on l’aurait espéré. Pourtant Vilanova a tous les atours de la destination balnéaire idéale. Les plages bien sûr, le port, le passage maritime, le cachet discret, le patrimoine. Mais quelque-chose m’a manqué. Le temps sûrement pour explorer, rencontrer, m’imprégner de l’atmosphère de la cité.

cafe-arche-vilanova
La place de la Vila à Vilanova i la Geltru

Celle que l’on surnomme la Petite Havane évoque par moment Cuba, avec qui elle a longtemps tissé des liens, du temps des indianos catalans. Sur la plaça de la Vila, il fait bon flâner sous les arcades en fin de journée ou s’arrêter le temps d’un café à la Carpeta Moderna.

Si tu cherches à fuir l’agitation de Barcelone, tu trouveras le bonheur à Vilanova. Dans les petites ruelles de la ville, on ne croise presque pas âme qui vive. En poursuivant vers le nord à travers les rues étroites, on débouche bientôt sur le château de la Geltru. Un ensemble médiéval un brin austère, rénové par Font i Gumà au siècle dernier. La Geltru et son palais étaient autrefois séparés de Vilanova par une rivière aujourd’hui asséchée.

Eglise et palais de la Geltru en Catalogne
Palais de la Geltru sur la Costa Barcelona
place-de-font-guma

Des indiens en Catalogne ? Et non, malheureusement la Catalogne n’est pas un refuge pour les indiens chassés du Far West. Dommage ! Ceux que l’on appelle aujourd’hui les “indianos” sont les catalans partis pour tenter de faire fortune dans le Nouveau Monde. Nombreux sont ceux qui ont choisi Cuba pour y faire commerce et importer du rhum. Havana Club, ça te dit quelque-chose ou pas…

Idées de visites à Vilanova i la Geltru

  • remonter la Rambla de Vilanova pour s’enfoncer au coeur du village historique
  • découvrir les arches de la placa de la Vila
  • visiter le château de la Geltru
  • flâner le long du port et des plages dans le Barri Maritim

Vilafranca del Pénédès : une escale sur la route du cava

Capitale du vin sur la route du cava, les fines bulles catalanes, Vilafranca del Pénédès est l’une des escales favorites de mon voyage sur la Costa Barcelona. La petite bourgade a du caractère, on ne peut pas dire le contraire. Dans la matinée, nous remontons la carrer de Sant Bernat, en direction de la basilique Santa Maria. La première église gothique de toute la Catalogne a de quoi impressionner, surtout lorsque l’on a la chance de pouvoir grimper tout en haut du campanile. Un minuscule escalier en colimaçon grimpe droit vers le sommet du clocher pour dévoiler un panorama coloré sur le village et le vignoble.

Panorama sur le Penedès depuis la cathédrale de Vilafranca

En filant le long de la carrer de le Parellada, on découvre plusieurs demeures bourgeoises de style moderniste. La Casa Mercè Torras de l’architecte Eugeni Campllonch i Parés ou la Casa Guasch Estalella et ses motifs naturalistes. Sur la place Sant Joan, c’est jour de marché. Ce n’est pas la grande affluence ce matin, même si les terrasses des cafés s’emplissent peu à peu. Vilafranca del Penedès mérite le détour, c’est sûr. A moins d’une heure de train de la capitale catalane, il serait dommage de s’en priver.

Barna étonne-moi : une découverte de la Costa Barcelona
Sur le marché de Vilafranca del Penedès
cathedrale-vilafranca

Retour sur la plaça de Jaume I, juste en face du Palau Baltà. C’est ici qu’est donné chaque année le coup d’envoi de la Festa Major de Vilafranca. Correfocs, batucadas et autres surprises locales accompagnent une foule en liesse, venue soutenir l’équipe de castellers locale. L’une des meilleures de Catalogne. Aujourd’hui, je me contenterai d’un shoot du monument des castellers, avant de pénétrer dans le VINSEUM pour une visite guidée. Habituellement je n’aime pas les musées et encore moins les visites guidées. Mais comme nous sommes ici pour parler vin et viticulture, forcément la découverte m’intéresse. La visite se termine par une petite dégustation de vin juste avant d’aller déjeuner. Il ne me fallait rien de plus pour terminer cette découverte de Vilafranca. Je vous laisse, le vignoble du Penedès m’attend !

palais-vilafranca
monument-castellers-vilafranca-2

Que visiter à Vilafranca del Penedès ?

  • grimper tout en haut de la basilique Santa Maria
  • visiter le Palau Baltà
  • en apprendre plus sur la viticulture au VINSEUM
  • découvrir les demeures modernistes de la vieille ville

Visiter la bodega Torres dans le Penedès

La Costa Barcelona ne saurait se résumer à ses plages et ses stations balnéaires. Dans le Penedès, on cultive la vigne depuis l’Antiquité. Les raisins du Penedès ont donné naissance à quelques-uns des plus grands vins du monde. Je t’emmène à la découverte de la bodega Torres qui figure parmi les maisons les plus réputées de Catalogne et d’Espagne.

Le mas Rabell au domaine Torres

La visite commence au Mas Ravell, une ancienne masia catalane en pierre, avec des vignes à perte de vue. Je suis venu ici pour le déjeuner et pour une dégustation évidemment. La visite se poursuit en passant près du Mas de la Plana, le domaine originel et maison actuelle du maitre des lieux : Miguel A. Torres.

Domaine Torres : la viticulture sur la Costa Barcelona

Mais aujourd’hui, c’est dans un tout autre lieu que les vignerons du domaine laisse la passion s’exprimer. La Bodega Waltraud et ses lignes épurées et futuristes a été imaginée par l’architecte Javier Barba. Dans les niveaux inférieurs, on découvre un chai tout à fait impressionnant, mis en lumière et en musique pour le visiteur. On en a fait un peu trop à mon goût, mais qu’importe. Bon autant que tu le saches, le domaine Torres fait partie de la plupart des circuits touristiques. Et si tu te rends du côté du centre des visiteurs, tu ne seras pas vraiment seul, loin de là…

Au chai de la famille Torres en Catalogne


Grimper au sommet de la montagne de Montserrat

L’un des plus fabuleux paysages de la Costa Barcelona se trouve à une trentaine de kilomètres de la capitale catalane. Montserrat est une montagne à la physionomie aussi impressionnante que captivante. Cet imposant massif surgit brusquement de la terre en arborant des formes étranges, qui rendent le décor absolument magique. Les doigts d’une main, un visage, des soldats au garde à vous. Une montagne taillée à la scie par des anges, si l’on en croit les paroles du Virolai de Montserrat. On pourrait laisser son imaginaire vagabonder pendant des heures en regardant vers le sommet.

Dans le monastère de Montserrat
ancien-monastere-montserrat
Sur le parvis de Montserrat

Rose d’avril, brunette de la montagne
étoile de Montserrat,
illuminez la terre catalane
guidez-nous vers le ciel

Avec une scie en or, les petits anges scièrent,
avec une scie en or, ces pics là, pour vous faire un palais.
Reine du Ciel, que les Séraphins descendirent
donnez-nous un abri dans votre manteau bleu…

Niché au creux de la montagne, le monastère Santa-Maria de Montserrat est un lieu incontournable pour tous les catalans. Il abrite la célèbre Moreneta, ou Vierge Noire, dont la légende fait partie des mythes fondateurs de la Catalogne. L’histoire raconte de deux gamins, alors qu’ils gardaient leurs bêtes dans les pâturages, virent soudain une intense lumière émanant d’une caverne, en contrebas de l’actuel monastère. En pénétrant dans la grotte, la Vierge leur apparut. Aujourd’hui, la Moreneta est précieusement conservé dans le monastère. Mais je n’ai pas pu la voir. La petite statue est tellement populaire, qu’il fallait attendre plus d’une demi-heure pour pénétrer dans la pièce où elle était exposée.

Randonnée en montagne en Catalogne

Mais je n’étais pas venu pour cela. Ce que j’aime à Montserrat, c’est prendre le funiculaire de Sant Joan et grimper tout en haut de la montagne. Là-haut, le panorama sur le monastère est fantastique. Bien plus qu’en bas. Car il faut bien le préciser, Montserrat est un haut-lieu de culte en Catalogne. Mais aussi l’un des sites touristiques les plus populaires de la région. Mais rassures-toi, si tu as pris de bonnes chaussures et que tu pars quelques heures pour aller marcher, tu te retrouveras rapidement à l’écart des foules.

Panorama sur Montserrat

Il existe plus d’une quinzaine de sentiers de randonnée au départ du monastère et des villages alentours. Si tu es à la recherche d’un itinéraire de niveau facile, je te conseille de suivre le Cami de les Ermites. Il démarre près du monastère et part en direction de la Croix de Sant Miquel, puis remonte vers les hauteurs jusqu’aux ermitages de Santa Magdalena et Sant Jaume. Il faut prévoir environ 2 heures de marche pour ce parcours.

Si tu veux en apprendre un peu plus sur Montserrat, je te conseille d’aller lire mon article Randonnée et calcotada sur la montagne de Montserrat.


Sitges, petit port de pêche devenu grand

Comment ne pas aimer Sitges, l’un des plus beaux villages de bord de mer sur la Costa Barcelona. Tu y viens pour la plage bien sûr, la fête, mais aussi son cachet et son patrimoine. La ville a deux visages, d’un côté un temple des nuits gay, de l’autre une fantastique architecture et un concentré de culture. Cinéma, littérature, festivités traditionnelles, littoral exceptionnel, bref tu l’as compris, la belle Sitges a tout pour séduire.

Plage de Sitges sur la Costa Barcelona

Il suffit de se promener au hasard des allées et des places pour tomber sous le charme. J’aime l’atmosphère de la vieille ville et ses ruelles émaillées de belles demeures bourgeoises. Si la plupart sont aujourd’hui reconverties en hôtel, il est possible de pousser les portes pour découvrir de petits jardins et des patios en fleur. Comme à l’hôtel Romantic, situé au numéro 33 de la rue Sant Isidre.

carrer bosc sitges
Le Corpus Christi à Sitges en Catalogne

Au hasard d’une rue, je tombe sur une maison dont le mur est recouvert de petites mosaïques. Des souvenirs des nombreux prix gagnés lors du Corpus, la fête des fleurs de Sitges. En traversant par la carrer d’Angel Vidal, on rejoint en une quinzaine de minutes la petite plage de San Sebastian. Peut-être ma préférée à Sitges. L’ancienne route de Barcelone grimpe vers les hauteurs du village. Sur la droite, l’étroite carrer del Bosc n’attend qu’une chose : qu’on s’y engouffre…

Ancienne route de Barcelone à Sitges

Après quelques zigzags autour de l’église de Sant Bartomeu i Santa Tecla, on regagne bientôt la mer en se faufilant dans le correlo de la Rectoria. Le Palau Maricel est une visite incontournable de Sitges. Rénové avec goût par Miquel Utrillo, c’est une merveille d’architecture moderniste. La balade se poursuit en contrebas de l’église, sur le Passeig Maritim. On y trouve le plus ancien chiringuito de toute l’Espagne. Il est peut-être temps de s’arrêter pour boire un verre…

L'église de Sitges
La Palau del Mar de Sitges

Terrassa : ce dragon du modernisme industriel

Depuis quelques années, l’ancienne grande dame de la révolution industrielle catalane opère un virage à 180° et s’affiche comme l’une des destinations les plus fascinantes de la Costa Barcelona. C’est en tout cas mon point de vue. J’ai eu bien plus qu’un coup de coeur pour cette ville, que j’avais découverte dans les pages d’un guide de voyage il y a 3 ans.

La Masia Freixa à Terrassa

Terrassa compte plus d’une vingtaine d’édifices modernistes parfaitement conservés. Lors de leur rénovation, la municipalité a choisi de ne pas en faire de simples musées, mais plutôt des lieux vivants et ouverts sur la ville. On y installe des restaurants, des espaces de vie, des ateliers ou même une pharmacie. J’ai flashé (et vous aussi sûrement) sur la Masia Freixa, une ancienne fabrique transformée en résidence bourgeoise par l’architecte  Lluís Muncunill i Parellada. On y retrouve les formes sinueuses et les architectures en parabole chères à Gaudi. Un maître autant qu’une réelle source d’inspiration pour l’artisan de la Masia Freixa.

Le marché de l'Indépendance à Terrassa

Vers 19 heures, la vieille ville de Terrassa est en ébullition. Rues combles, terrasses grouillantes, vitrine colorées, petites boutiques bio et ateliers de design. Une atmosphère discrètement festive qui ne donne envie que d’une chose : se poser, boire une verre et se fondre dans la masse. A deux pas de l’impressionnant marché de l’Indépendance, l’ancienne Confiteria Vídua Carné ressemble à une maison de poupée. Il ne faut pas hésiter à pénétrer à l’intérieur de la pharmacie qui occupe le rez-de-chaussée. Sur la droite après l’hôtel de ville, une ruelle étroite file vers la plaça Vella et son étonnante cathédrale basilique du Saint-Esprit. Dans la cour de la Casa Alegre de Sagrera, tout un petit monde s’active. Nous débarquons en pleine dégustation pour la sélection des restaurants qui participeront à la prochaine Ruta del Tapas de la ville. Car la gastronomie est ici religion et c’est l’autre gros point fort de Terrassa.

Boutique à terrassa en Catalogne
La Casa Alegre i Sagrera à Terrassa
Casa moderniste de Terrassa en Catalogne

Terrassa, l’ex-reine déchue de la révolution industrielle, étonne par sa physionomie. A l’anarchie des faubourgs succède l’intimité d’une vieille ville qui garde les marques indélébiles d’une époque révolue. Derrière les anciennes demeures modernistes, se cachent de vieux entrepôts en brique, encore dans leur jus. Si certains (comme moi) l’aiment dès le premier regard, il faut parfois passer du temps à arpenter ses rues, à observer les habitants aux terrasses des cafés, à s’imprégner de son énergie. Terrassa possède une atmosphère tout à fait particulière qu’il faut découvrir si tu voyages sur la Costa Barcelona. C’est un coup de coeur absolu pour moi…

Changement de décor total en remontant en direction du théâtre principal. Sur la plaça de Didó, on découvre les derniers entrepôts de la fàbrica Izard. Un superbe édifice en brique datant de l’an 1921. Enfin, la balade se termine dans la cour du “vapor” abritant aujourd’hui le mNACTEC. Comprenez Musée de la Science et des Techniques de Catalogne. Je m’arrête là pour aujourd’hui, mais tu sais quoi… j’ai déjà prévu de retourner à Terrassa dans les semaines qui viennent. Alors attends-toi à découvrir un article complet sur le blog très prochainement.

fabrica-izard-terrassa
friche-usine-terrassa

Rencontre avec les Minyons de Terrassa

Quand tu habites à Barcelone ou en Catalogne, il est impossible de passer à côté des Castells. Ces immenses tours humaines qui déchainent les foules lors des nombreuses fêtes populaires catalanes. J’avais vu les castellers à l’oeuvre plusieurs fois, notamment lors de la Festa Major de Gracia. Et je dois bien avouer qu’à l’époque, le spectacle ne m’avait pas transporté. Mais ça, c’était avant de rencontrer les Minyons en pleine séance d’entrainement dans leur fief de Terrassa.

L'équipe de Minyons de Terrassa

Travail en équipe, dépassement de soi et tolérance, voilà quelques-unes des valeurs défendues par la Colla Castellera de Terrassa. Les Minyons sont une équipe à part en Catalogne. Ici, tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice. C’est également l’une des seules équipes où les femmes sont autorisées à participer. Et je peux vous dire qu’elles sont nombreuses. Les Minyons sont les premiers à avoir réussi l’exploit de monter une tour de neuf étages, avec une formation de 4 castellers par étage.

Nous pénétrons dans le QG des Minyons en plein entrainement. Concentration extrême, silence dans la salle, la tension plane dans l’air. Les étages se forment peu à peu. Un premier, puis deux, puis trois… Je retiens mon souffle, le moment est d’une intensité rare. C’est au tour des enfants de venir former les derniers étages du pilar. Le dernier d’entre-eux qui se place au sommet lève un bras, la construction est achevée. A ce moment précis, lors des représentations, la foule hurle et applaudit. Mais pas ce soir. En entrainement, le silence est d’or. On retient son souffle encore quelques minutes, le temps de la descente. La pression retombe…


Carnets d’adresses sur le Costa Barcelona

Meilleur restaurant sur la Costa Barcelona

VILAFRANCA DEL PENEDES

  • Restaurant Mas Rabell : en plein coeur du vignoble Torres, le chef concocte une délicieuse cuisine méditerranéenne aux accents catalans. Tous les menus proposent des accords mets et vins avec les cuvées du domaine. A partir de 35€ par personne. Réservation obligatoire.

MONTSERRAT

  • Restaurant Vinyanova : au pied de la montagne dans une superbe oliveraie, cette adresse populaire est un véritable enchantement toute l’année. Calçotada en hiver et terrasse ensoleillée dès les beaux jours. J’adore ! A partir de 22€ par personne. Réservation fortement conseillée.

TERRASSA

  • Le Fabrica 1909 : installé dans une ancienne usine près du Mnatec, ce restaurant est mon coup de coeur du voyage. La jeune chef propose une cuisine catalane revisitée tout simplement exquise. Une adresse à tester absolument. A partir de 13€ par personne le midi.

SITGES

  • Restaurant La Fragata : une adresse située au pied de l’église, face à la mer. Au menu, d’excellentes tapas aux saveurs raffinées. Des grands classiques mais aussi de belles revisites. A découvrir… Compter environ 25/30€ par personne
  • Bar Port Alegre : un chouette petit bar à tapas sur le front de mer. Une cuisine familiale et populaire à prix doux. Parfait pour un apéro dinatoire entre amis après la plage. A partir de 10/15€ par personne.

VILANOVA I LA GELTRU

  • Hôtel Ceferino : situé sur le Passeig Maritim, ce petit hôtel chic est parfait pour un week-end sur la Costa Barcelona. De jolies chambres décorées avec goût, des lits XXL, une piscine et un buffet de petit-déjeuner gargantuesque. A partir de 98€ le chambre double.

 

Sélection d'hôtels sur le Costa Barcelona

Ce reportage a été réalisé dans le cadre d’un voyage de presse organisé par Catalunya Experience et Bcn es molt mès. N’hésitez pas à consulter leurs sites web si vous avez besoin de plus d’informations. Tous les choix éditoriaux me reviennent.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.