Découvrir la côte orientale d’Oman

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La côte orientale d’Oman, à l’extrême est de la péninsule arabique, concentre quelques-uns des sites les plus remarquables du pays. Vous y découvrirez de superbes plages sauvages, des petits villages typiques et surtout des wadis spectaculaires. A quelques heures de route à peine de Mascate la capitale, la côte orientale d’Oman peut se découvrir en quelques jours. Découvrez mes coups de coeur dans la région et inspirez vous pour préparer votre voyage !

Qurayyat, petit village de pêcheurs

Situé à seulement 1 heure 30 de Mascate par l’autoroute, le village de Qurayyat (ou Quriyat) peut être une première étape agréable sur la côte est du sultanat d’Oman. On débarque en ville, en passant devant le petit souk puis un mini fortin couleur sable. Sur la grand place, il y a de nombreux petits restaurants indiens qui préparent en quelques minutes des plats mitonnés que vous pourrez, comme moi, déguster sur la plage, quelques kilomètres plus loin. Prenez le temps de vous balader le long de l’océan, et appréciez le panorama sur la petite corniche et le quartier de bord de mer. Il y a des tables de pique-nique un peut partout sur le front de mer, souvent remplies de monde. Et les rencontres ne tarderont pas à se faire.

Le gouffre de Bimah, ou Bimah Sinkhole

En poursuivant le long de la route 17 en direction de Sour, vous ne pourrez pas manquez le gouffre de Bimah, sur votre gauche du côté de l’océan. C’est un endroit très populaire sur la côte, il est très fréquenté par les familles le week-end et pendant les vacances. Le jour où je l’ai visité, on aurait pu se croire à la piscine municipale. Le gouffre est assez impressionnant, même si je trouve que le site à perdu son côté sauvage depuis l’aménagement du site par les autorités. Mais quand il n’y a personne, une petite baignade dans les eaux émeraudes de Bimah peut être un très bon moment.

le gouffre de bimah
P4 piste de fins

La petite bourgade de Fins

Depuis Bimah, quittez l’autoroute et empruntez l’ancienne route de Sour qui longe la mer jusqu’à Fins (25 minutes de trajet). Après le village, la route se transforme en piste et vous pourrez découvrir un enchainement de très belles plages de sables doré, puis des petites criques rocheuses aux couleurs orangées. C’est un endroit idéal pour ceux qui voudraient planter la tente pour la nuit. Le camping sauvage est autorisé dans de nombreux endroits du pays et peut être une bonne option pour un voyage itinérant à travers Oman. N’ayez pas peur de vous aventurer sur la piste côtière, l’itinéraire est très facile et les paysages fantastiques. Ce serait dommage de ne pas en profiter !

Une étape incontournable au Wadi Shab

Impossible de partir à la découverte d’Oman sans vous arrêtez dans ses wadis, des canyons parfois gigantesques, creusés dans la roche par le lit d’une rivière. Si le Wadi Shab est l’un des plus visité, il n’en reste pas moins très spectaculaire. Il est situé à quelques kilomètres du village de Tiwi, directement à la sortie de l’autoroute, qui l’enjambe en son embouchure. L’idéal est d’y arriver très tôt le matin, sur les coups de 7 heures, pour éviter les foules et surtout la chaleur qui devient écrasante dès 10 heures du matin. Prévoyez au moins 4 ou 5 heures pour découvrir ce lieu, si vous souhaitez faire la randonnée jusqu’au fond du wadi. Au départ, la marche est assez facile, mais elle devient plus sportive après 45 minutes, au niveau de la deuxième série de bassins. Il faut continuer plus loin en suivant le sentier à flan de falaise pour découvrir toute la beauté de ce site ! N’oubliez pas surtout de prendre de bonnes chaussures, beaucoup d’eau et un maillot de bain, car la baignade sera indispensable !

le wadi shab

au fond du wadi shab

Si vous avez envie de vous faire plaisir, allez passer la nuit au Wadi Shab Resort. Un hôtel de rêve avec une situation exceptionnelle, face à la mer d’Oman et à deux pas du canyon. Bon, évidemment il faut mettre le prix, comptez 140 euros pour une chambre double !

Sour et les dhows

Reprenez la route pour atteindre la ville côtière de Sour, certainement l’une des plus charmantes de la côte orientale d’Oman. Je suis tombé amoureux de la corniche, avec son panorama en aquarelle sur la petite ville de Ayjah. Le soir, la plage est noire de monde et l’ambiance est vraiment bon enfant. Ne manquez pas la visite du Souk, le chantier des Dhows et le front de mer, entre la tour d’ Ayjah et le phare. Pour boire le café avant de reprendre la route, arrêtez vous au Restaurant & Coffee Shop tout au bout de la Corniche.

Dernier arrêt à Ras al-Jinz pour aller voir les tortues vertes

En venant à Oman, vous aurez certainement envie d’embarquez pour une expédition d’observation des tortues vertes. Si c’est le cas, je vous conseille fortement de pendre la direction du centre scientifique, situé sur la plage de Ras al-Jinz, à l’extrême est de la péninsule arabique. D’abord que cette plage est certainement l’une des plus belles que j’ai vu à Oman. Le paysage y est assez étonnant et m’a rappelé certaines photos des canyons d’Arizona, avec leurs couleurs sable, orange et pourpre. Ensuite parce que le Ras al-Jinz Scientific Center fait les choses avec beaucoup de sérieux, en organisant des excursions qui respectent l’écosystème et les tortues marines, qui sont plus que menacées à Oman. Vous pouvez retrouver le détail de cette expédition dans mon article sur Ras al-Jinz, ou alors dans ce très bon billet des blogueurs de Voyage Way.

falaises ras el jinz

J’ai eu la chance de pourvoir dormir sur place dans une tente, sur le camp du centre scientifique. Mais encore une fois, c’est du grand luxe et il faut compter environ 150 à 200 euros pour une nuit ! Si vous ne dormez pas à Ras al-Jinz, venez pour l’excursion du matin (à 4 heures) pour profiter du lever de soleil, c’est magnifique !

Et voilà, j’ai maintenant terminé mon tour d’horizon de la côte orientale d’Oman, et j’espère que ces quelques pistes vous aideront à préparer votre propre périple dans la région. Je n’aurai qu’un seul conseil à vous donner avant de partir, n’hésitez pas à quitter les routes principales, et surtout allez à la rencontre des habitants, qui ne manqueront pas de vous renseigner ou juste de discuter ! N’hésitez pas à partager vos impressions, ou bien à donner vos idées en commentant cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.