Découvrir Séville : balade photo sans flamenco ni toréro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

A mon sens, Séville est la plus belle ville d’Andalousie. D’Espagne je ne sais pas, je n’ai pas encore eu le temps de visiter tout le pays. Dans la guerre qui l’oppose à Grenade pour gagner la palme de la plus belle cité de la province, elle a su marquer des points dans mon coeur. En découvrant Séville, je me suis dit : “ok je déménage, je quitte Barcelone et je viens m’installer ici”.

Je vous emmène à la découverte de Séville à travers une série de photos en forme d’itinéraire dans la ville. Ceci n’est pas un cityguide, même si dans le texte, vous retrouverez bonnes adresses, incontournables à voir et tutti quanti… J’ai visité la ville sans rien préparer, en suivant les conseils d’une bonne amie sévillane, partagés à la terrasse d’un bar un soir, en dégustant quelques tapas.

Séville et le Guadalquivir : du pont de Triana à la place d’Espagne

Ma découverte de Séville a débuté sur le pont de Triana. C’est dans ce petit quartier de Séville que j’avais élu domicile durant 72 heures. 3 jours, c’est presque trop peu pour découvrir Séville, tant la ville cache de ruelles, de quartier, de monuments et de place. Pour cette première journée de visite, j’avais décidé de laisser mon guide au placard et de me laisser porter par l’intuition. Mon objectif : arriver jusqu’à la place d’Espagne, peu importe le chemin.

Découvrir Séville : itinéraire le long du Guadalquivir

Le pont de Triana offre deux visions très différentes de la ville de Séville. Au nord une cité moderne avec un panorama sur la Torre Schindler et la Junta de Andalucia. De l’autre une plongée vers la ville ancienne avec une vue imprenable sur la Torre del Oro. En redescendant le long du quai vers le Puente de San Telmo, les rives du fleuve laissent la place à de nombreux petits cafés. Charmantes gargotes qui forment de véritables refuges pour fuir la chaleur écrasante de cette fin d’été. 

La Torre del Oro, un incontournable de Séville

Sur les rives du Guadalquivir, au lieu de croiser le regard langoureux d’une danseuse de flamenco, j’ai croisé les yeux vitreux de 5 jeunes sévillans. Ivres et hilares, ils se préparaient à braver la rivière en kayak. Enterrement de vie de garçon probablement.

Brusque changement de rive pour me retrouver près de l’université de Séville, face à l’imposante façade du Palais de San Telmo. J’approche de la place d’Espagne, me sonne mon GPS. Et oui, je n’ai pas pris de guide, mais je m’offre les services de mon smartphone pour retrouver mon chemin. Il est bien loin le temps des explorateurs intrépides qui partaient à l’assaut des ville à l’aveuglette…

Le long de la route qui mène à la place d’Espagne, il est un restaurant décrit comme un des classiques de Séville. Surtout ne vous y arrêtez pas !!! A défaut de vous faire découvrir les délices de la gastronomie andalouse, la Raza de Séville fera la razzia sur votre portefeuille. Dommage, le cadre était si charmant…

Place d'Espagne à Séville
Le palais de San Telmo à Séville
Découvrir Séville : la place d'Espagne

Dieu soit loué, sur la place d’Espagne, je n’ai croisé ni taureau, ni toréro. A la place, j’ai vu des calèches et des chevaux par dizaines. C’est la grande mode pour le touriste ici. Profiter d’un attelage à l’ancienne pour partir découvrir Séville. Moi ça ne me branche pas. Pas le temps et surtout pas l’envie pour ce genre de promenade…

Visite de Séville : Juderia, Alcazar et autres grands classiques

Depuis la place d’Espagne, il est très facile de rejoindre à pied l’Alcazar de Séville. Puis de s’enfoncer à l’aveuglette dans les ruelles labyrinthiques du quartier de la Juderia. Me voilà plongé dans la Séville classique, celle qu’on lit dans les pages des magazines. Avec tous ses clichés bien sûr, mais aussi une forme de beauté assez rare. Un brin surfait, un brin surpeuplé, un brin marketé aussi, le quartier de la Juderia reste quand même LE passage obligé d’un citytrip à Séville.

Dans les rues de la Juderia à Séville
Découvrir Séville et les patios audalous
Découvrir le quartier juif de Séville

La cathédrale de Séville est de très loin l’édifice le plus spectaculaire de la ville. Enfin c’est mon avis en tout cas. Je suis tombé amoureux de son curieux mélange des genres. Quand on tente de pénétrer du regard la cathédrale depuis la Puerta del Perdón, on se croirait d’abord dans une mosquée, ensuite dans une église. Un mélange que je trouve particulièrement réussi. Style mujedar et architecture gothique se rencontrent ici dans leur plus belle expression. Un régal !

La Giralda : ancien minaret de la cathédrale de Séville
Détail de la cathédrale de Séville

Mais la beauté de l’instant est rapidement brisée par l’arrivée massive de groupes de visiteurs armés d’appareils photo. Et oui, Séville la magnifique est bien entendu très (très) appréciée des visiteurs. Et comme je le comprends. Je commence à râler doucement, alors que revoilà les fameuses calèches de Séville, toujours aussi courues… Pauvre canasson, nous vivons une bien sombre époque pour toi cheval d’attelage !

Vue sur l'Alcazar de Séville
Au café la Gitane à Séville

Spécial flemmards : que faire à Séville en 5 incontournables

Si tu as envie de visiter la ville sans te prendre trop la tête, voici une petite sélection de 5 incontournables à voir à Séville. Je pense à toi (et à moi aussi) qui parfois n’a pas envie de lire un article jusqu’au bout ! Mais juste de trouver quelques infos essentielles pour découvrir une destination. Alors c’est parti :

  • En tête de gondole, on retrouve la cathédrale Notre Dame du Siège de Séville. Je t’ai donné mon point de vue sur ce monument un peu plus haut dans l’article ;
  • Non loin derrière, le quartier juif ou juderia en langue locale. Un peu surfait mais toujours agréable ;
  • Ensuite la place d’Espagne, superbe héritage de l’exposition ibéro-américaine de 1929 ;
  • Puis l’Alcazar de Séville et ses splendides jardins ;
  • Et enfin une promenade en calèche et costume d’époque. Mais hors des sentiers battus bien entendu !

Citytrip à Séville : focus sur le quartier de Triana

Si tu as décidé de partir visiter Séville, je crois que tu ne dois pas passer à côté de Triana. C’est sur l’atico d’un des immeubles du quartier que j’avais choisi de m’installer lors de mon séjour à Séville. Et j’ai donc eu tout le loisir de parcourir ses rues, en long en large et en travers. J’ai beaucoup aimé son petit côté populo, dirons nous. Maisons basses, façades colorées mais sans prétention, petits cafés et vieux commerces. Un monde bien différent de celui que l’on découvre de l’autre côté de la rive. Ici je n’ai pas croisé de danseuse de flamenco, mais un guitariste gitan qui faisait son show tous les jours, en passant de terrasse en terrasse…

Porte d'entrée vers le quartier de Triana à Séville
Fenêtre sur Triana à Séville
pharmacie-triana-sevilla
Découvrir le quartier de Triana à Séville
Découvrir Séville : l'église de Triana
virgen-triana-seville

Découvrir Séville by night : quand la ville s’éveille

“Celui qui vient en voyage à Séville doit aimer vivre la nuit”. Adage non officiel mais pourtant tellement vrai. Et quand on sait que la température en journée dépasse allègrement les 40°c en été, on comprend aisément pourquoi. D’ailleurs si vous visitez Séville durant la journée, vous ne croiserez bien souvent que des touristes comme vous et moi. La nuit à Séville est assez magique. Les terrasses deviennent rapidement noires de monde. Si bien qu’il faut jouer des coudes et faire la queue pour espérer une table dans les meilleurs bars de la ville. Si tu recherches des coins sympa pour débuter la nuit, tu peux te rendre sur les quais bien sûr. Ou bien dans les environs de la Promenade d’Hercule qui fourmille de bars à tapas et d’adresses branchées. Mais attention, il y a du monde ! Bon allez, pour te donner un aperçu, voici deux petites photos de Séville la nuit. L’une de la célèbre cafétéria Filella. L’autre de la place de l’hôtel de ville et d’une de ses fichues calèches ! Et je ne suis pas le seul à la photographier visiblement…

Découvrir Séville by night
Les calèches de Séville

Quelques bonnes adresses pour savourer Séville

Terminons cette découverte de la ville de Séville par quelques bons plans pour goûter à la gastronomie andalouse. Entre marché streetfood, bar à tapas et restaurant de cuisine locale, on trouve toujours de quoi de régaler à Séville !

  • L’Albarama est un petit bar à tapas qui joue la carte de la revisite. Une cuisine à base de produits frais et des réinterprétations contemporaines de quelques grands classiques de la cuisine andalouse. J’ai personnellement beaucoup apprécié ce petit restaurant à la déco design. Les prix sont un peu élevés sans être hallucinants, mais l’adresse vaut clairement le déplacement.
  • El Pinton : une adresse découverte presque par hasard dans une petite ruelle du centre de la ville. Installé dans un ancien hôtel particulier, ce bar à cocktail à la décoration vintage propose lui aussi une très belle carte de tapas. Allez-y, testez et je vous promets que vous ne serez pas déçus !
  • Fraîchement rénové, le mercado Lonja del Barranco est une adresse très à la mode à Séville. C’est du moins ce que j’ai pu lire ici et là. A l’intérieur, plus d’une quinzaine de stands de streetfood vous attendent. Il y a de l’excellent et du moins bon. Tout ne se vaut pas, mais pour un déjeuner au bord de l’eau, c’est vraiment une chouette adresse.
Où bien manger à Séville ?
Mes bonnes adresses food à Séville
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

6 Comments

  1. BEATRICE AGIER
    23 octobre 2017 @ 1:57

    Bravo pour votre article. Un jour je sais que je retournerai à Séville pour un City trip. …En tout cas, votre article donne envie et apporte des idées !

    Reply

    • Petits Voyageurs
      3 novembre 2017 @ 4:56

      Merci beaucoup pour votre retour Béatrice. Moi aussi je suis comme vous, j’ai envie de repartir découvrir cette ville vraiment à part en Espagne. A bientôt !

      Reply

  2. Vadrouille et Tambouille
    23 octobre 2017 @ 7:04

    La place d’Espagne est magnifique ! Séville est vraiment une ville coup de coeur avec une ambiance très agréable …

    Reply

  3. labelleseville
    21 août 2019 @ 7:03

    Vos photos et les angles choisis sont superbes. Surtout une foto de Santa Cruz. Bravo à vous. Nous avons regardés avec de faire une visite ce matin votre article. Très bon choix. Si vous revenez, essayer aussi la Azotea pour manger un morceau 🙂

    Reply

    • Paul Engel
      28 août 2019 @ 3:09

      Merci beaucoup ! J’ai testé la Azotea cette année, très bonne adresse ! A bientôt…

      Reply

  4. labelleseville - visites guidées Séville
    28 août 2019 @ 5:52

    Je vois que vous êtes connaisseur, sachez qu´il ya 2 Azotea, celui près de Alameda Hercules est plus “Sévillan”. Bien à vous

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.