Une bouffée d’Eire : 9 instantanés d’Irlande

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Histoire de bien lancer la rentrée, j’ai demandé 8 blogueurs voyage de m’envoyer quelques-uns de leurs instantanés d’Irlande. Des souvenirs, des expériences ou des découvertes faites aux quatre coins de l’île d’Emeraude. Voilà de quoi te donner quelques idées et peut-être trouver l’inspiration pour ton prochain voyage en Irlande. Elle est belle la vie, quand on la regarde en vert !

Une balade à cheval dans le comté de Sligo

Par Laurène Philippot du blog Carnet d’Escapades

Une balade à cheval en Irlande… Voilà un incontournable pour les amoureux des chevaux ! L’Irlande possède en effet une forte tradition équestre. Mais si l’on pense tout de suite au Connemara, d’autres coins de l’Irlande viennent moins souvent à l’esprit. Pourtant, le pays regorge de superbes régions où l’on peut faire des promenades incroyables. J’ai pour ma part fait l’une de mes plus belles balades à cheval dans le comté de Sligo, lors d’un voyage sur la Wild Atlantic Way.

Voyage en Irlande : balade à cheval dans le Sligo

Crédit photo © Laurène Phillipot

En compagnie d’un sympathique cheval irlandais (croisé Connemara et Irish Cob, on ne peut pas faire plus local !) répondant au doux nom de Mo, j’ai passé trois heures formidables durant lesquelles j’en ai pris plein les yeux. Le comté de Sligo regorge en effet de richesses naturelles : une mer d’une couleur bleu translucide, de longues plages idéales pour galoper, de surprenantes dunes de sable, de superbes points de vue sur l’imposante montagne Ben Bulben, d’immenses prairies où paissent de paisibles troupeaux… Le paysage est varié et se laisse découvrir au rythme tranquille du pas des chevaux.

Je suis tombée instantanément sous le charme et aurais rêvé d’avoir davantage de temps devant moi pour continuer à explorer le coin à cheval pendant plusieurs jours : il y a largement de quoi faire ! Pas de doute, il faudra revenir…

Avez-vous déjà entendu parler gaélique ?

Par Jennifer Doré Dallas du blog Moi, mes souliers

Sur l’île d’Inis Mór, reine de l’archipel des îles Aran, le gaélique est la langue locale. Tout un défi de comprendre les habitants, mais à leurs larges sourires, on réussit sans souci à passer du bon temps en discutant au détour d’une Guinness.

Dans ce petit village au large de Galway, les voitures sont rares. À la sortie du traversier, j’ai loué un vélo pour mieux explorer les lieux, d’un site archéologique à un autre, d’une plage de sable blanc à la suivante. Tous les attraits deviennent de véritables cartes postales.

Voyage dans les îles d'Aran en Irlande

Crédit photo © Jennifer Doré Dallas

Même après deux semaines à faire le tour du pays, cette destination s’avère mon coup de coeur en Irlande. Difficile à décrire, cette sensation particulière qu’on ressent en y posant pied. Comme si le temps s’arrêtait. Ici, le rythme de vie demeure lent, comme dans toutes les îles du monde…

Les paysages semblent tirés d’une autre époque, planes puis vallonnés, remplis de pierres grises et de pelouse émeraude qui créent des contrastes saisissants. On prend le temps de vivre, de savourer l’air salin et de relaxer. Si vous le pouvez, dormez-y, j’en rêve!

Autour de Dublin : escapade à Howth

Par Céline du blog Je Papote

Lors d’un séjour professionnel à Dublin, j’ai profité du week-end pour tenter de découvrir ce qui représente pour moi l’Irlande : les falaises, l’air marin, l’herbe bien verte et la sérénité. Sur les conseils d’un collègue, j’ai pris le train (le DART, sorte de train de banlieue) direction le petit village de pécheur de Howth qui se trouve dans la périphérie nord de Dublin. Rien de très compliqué pour s’y rendre. Le train est direct et il faut compter 30 minutes maximum depuis la capitale.

Escapade à Howth en Irlande

Crédit photo © Céline blog Je Papote

Arrivée sur place, c’est l’émerveillement ! Des paysages à couper le souffle et avec moi une chance inouïe : le soleil ! C’était à la mi-septembre et à cette période, je pensais avoir froid. C’est donc équipée d’un manteau et de bottes de ville que j’ai parcouru plusieurs kilomètres sur les falaises. Je ne m’attendais pas à marcher autant et à avoir aussi chaud. Il y avait peu de monde en plus sur le sentier, de quoi rendre la balade relaxante

Cette petite escapade était la première en solo et j’ai savouré chaque minute devant les jolis paysages. J’ai pris mon temps, immortalisé plus que de raison tout ce que je voyais avec mon appareil photo pour ne pas oublier ce beau dimanche. Si vous êtes de passage à Dublin et que vous recherchez un peu de nature, je ne peux que vous recommander cette escapade. Comptez une journée pour pouvoir vous balader sans vous presser…

Les falaises de Slieve League : un immanquable du Donegal

Par Cédric Tinteroff du blog From Yukon

Quelque part au nord de l’Irlande : le Donegal. Quelque part à l’ouest de ce même Donegal, sur la côte et en bordure de l’océan Atlantique, un site qui draine les foules et attire les bus, même au prix d’une conduite hasardeuse sur une route où se croisent voitures, piétons et moutons : Slieve League, les secondes plus hautes falaises d’Europe !

Au départ, nous n’avions pas spécialement prévu de nous y aventurer, préférant tenter les détours par ces fameux trajets hors des sentiers battus (et qui, bien souvent, sont paradoxalement plus fréquentés que les autres…). Pourtant, au fur et à mesure que nous approchions du site, presque à notre insu, le choix était clair : nous ne pouvions rater cette étape. Dire que nous avons pris la bonne décision est presque un euphémisme vue la baffe que nous avons reçu : un site d’une beauté violente, sauvage, tout en verticalité (606 mètres de haut) et en longueur, comme si cette immense masse tentait de déchirer la mer.

Slieve League : un incontournable du Donegal

Crédit photo © Cédric Tinteroff

Profiter des lieux n’est pas compliqué puisqu’il suffit de grimper pendant quelques minutes – via un itinéraire bien marqué – pour s’évader de la foule entassée sur la plateforme panoramique adjacente au parking. De là-haut, c’est tout le Donegal qui s’étend, en cinquante nuances de vert. Le sentier, assez boueux, longe la falaise et propose aux plus aventureux d’aller toujours plus loin, là-bas, vers l’Océan. La promenade est irlandaise donc familiale et les enfants ne sont pas les derniers à faire les fous, sous le regard des parents, pas inquiets pour deux sous. Pour notre part, nous avons raison gardée et avons seulement marché quelques minutes, plus fascinés par la beauté de la vue que par l’envie de s’embourber…

Melmore Head : le paradis perdu

Par Violaine Malié du blog Vio Vadrouille

Melmore Head : petit bout de paradis bien caché au fin fond d’une pointe du Donegal. Emerveillement garantie. C’est promis. La première fois que je me suis rendue sur Melmore Head, ce n’était pas un hasard, j’étais en quête d’un endroit bien spécifique repéré sur un magazine la semaine précédente. Je me suis donc aventuré à la recherche de cette fameuse plage avec une grotte (le Murder Hole), que je n’ai finalement pas eu le temps d’atteindre tellement je me suis arrêtée pour admirer les paysages en chemin. J’ai découvert un endroit aboutement divin, regorgeant de plages toutes plus belles les unes que les autres. Ici, pas de touristes, et des étendus de sable blanc, eau turquoise à perte de vue. Oui, nous sommes en Irlande. Qui l’aurait cru ?!

Instantanés d'Irlande : Melmore Head

Crédit photo © Violaine Malié

Melmore Head, c’est un coin encore sauvage, il faut s’y aventurer, oser. Un peu comme partout dans le Donegal à dire vrai. Quand on voit cet endroit sur la carte, on ne se douterait pas de sa beauté ; il faut y aller pour le croire. Suivez la Wild Atlantic Way et osez les petits chemins qui souvent vous emmène vers un panorama que vous ne regretterez pas. Melmore Head est le coin parfait pour un weekend ressourçant au cœur de la nature. Le must, ce sont les couchers de soleil sur la plage, ils vous couperont le souffle !

Un voyage dans le temps sur Henrietta Street à Dublin

Par Lilli du blog Jolis Voyages

En octobre dernier, j’ai foulé le sol irlandais pour la première fois. J’étais accompagnée de ma fille de 4 ans à l’époque, à l’occasion de notre escapade mère/fille. Mon coup de cœur dublinois va à Henrietta Street, la première rue géorgienne de la ville (du nom des quatre premiers rois d’Angleterre prénommés George, entre 1714 et 1830). En arpentant les pavés de cette petite allée, nous voilà plongés dans le Dublin des années 1720.

Citytrip à Dublin en Irlande

Crédit photo © Lili blog Jolis Voyages

C’est Luke Gardiner, grand propriétaire foncier, qui est à l’origine de cette rue. Il s’est lui-même installé au n°10 et a construit les maisons de plusieurs personnalités de l’époque. Sur les quinze maisons d’origine, treize sont encore debout. Aujourd’hui, certaines maisons sont inhabitées et en piteux état, d’autres sont même à vendre. La rue est calme et peu passante car c’est notamment une voie sans issue. Au bout de celle-ci se trouve King’s Inns, la prestigieuse école de droit et institution juridique, fondée en 1541. N’hésitez pas à aller vous balader dans son parc.

Vous comprenez que ce petit bout de Dublin mérite de l’attention, car c’est l’une des rues les plus pittoresques de la ville. Elle a gardé tout son cachet XVIIIe siècle, hérité de l’architecture géorgienne. Malgré son histoire passionnante, il n’y a pas foule ici et je tiens à dire que c’est assez plaisant.

Rouler jusqu’au Ring of Kerry

Par Rachel du blog Découverte Monde

Ring of Kerry est sans aucun doute mon plus gros coup de coeur en Irlande. Situé au Sud-Ouest de l’île, ses terres se jettent directement dans les eaux de l’océan Atlantique. C’est au départ de Killarney que j’ai entrepris ma découverte de cette magnifique région colorée. La couleur verte prédominante en Irlande est encore merveilleusement représentée ici avec les pâturages où des milliers de moutons broutent l’herbe paisiblement. Cette dernière s’harmonise parfaitement avec le bleu de la mer et du ciel, le blanc des plages vierges et sauvages de la côte, mais aussi avec la palette de couleurs arc-en-ciel des maisons des petits villages ou de celles qui sont simplement éparses le long de la route.

Instantanés d'Irlande : le Ring of Kerry

Crédit photo © Rachel blog Découverte Monde

Les villages croisés sont charmants avec leurs maisons alignées aux façades simples et sans superflu. Les pubs irlandais qui sont tout aussi flamboyant servent de point de rencontre pour les habitants qui s’interpellent entre-eux dans la langue gaélique ou dans un anglais difficilement compréhensible à mes oreilles. Certains villages, tels que Derrynane, permettent de comprendre des pans de l’histoire, parfois dramatique, dont ont souffert les gens du pays. Que ce soit la grande famine de pommes de terre qui a décimé ou forcé à partir une grosse partie de la population ou les guerres de religions, le pays a encore les traces d’une histoire qui touche droit au coeur. Ring of Kerry, c’est aussi des paysages magnifiques. Le pays est assez plat en général, cependant dans le comté de Kerry, on y retrouve les plus hauts sommets du pays.

J’ai adoré me balader dans le parc national de Killarney où les arbres sont recouverts de lichen. L’ambiance du lieu est particulière. C’était la première fois que je voyais une forêt de ce genre. Bref, vous l’aurez compris. Ring of Kerry est un endroit à ajouter à votre itinéraire lors d’un voyage en Irlande.

Un road trip sur la Causeway Costal Route

Par Emily du blog Travel & Film

La Causeway Coastal Route se trouve en Irlande du Nord et est classée comme l’un des plus beaux road trips du monde. Je l’ai faite avec ma copine Sarah, dans une voiture de location. Les paysages sont sublimes tout au long du chemin. Pas évident au début, car c’était ma première expérience de conduite à gauche mais tout s’est bien passé. Cette route va de Belfast à Derry qui sont des villes super intéressantes et pleines d’histoire. Entre les deux, vous avez le droit à des paysages à couper le souffle : des plages dignes des Caraïbes, juste pour la vue, pas la température de l’eau ; mais aussi des châteaux, des moutons et bien sûr beaucoup de verdure.

La causeway coastal route en Irlande du Nord

Crédit photo © Emily blog Travel & Film

Le paysage le plus hallucinant est sans aucun doute la Chaussée des Géants, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. En effet, c’est de la roche volcanique qui au contact de l’eau froide s’est solidifiée pour donner des colonnes de basalte parfaitement octogonales, c’est vraiment impressionnant ! Bien sûr les Irlandais qui aiment les histoires ont plein de légendes concernant cet endroit. Lors de ce road trip, on peut même rouler sur la belle et grande plage de Downhill, bon on a failli rester ensablées mais tout s’est bien fini.

Vous pouvez voir tout cela en détails dans ma vidéo. Si vous allez en Irlande, ne manquez pas ce road trip qui vaut vraiment la peine.

Seul à Carrick-a-Rede au coucher du soleil

Par Paul du blog Petits Voyageurs (et oui c’est moi en fait)

Celui qui a déjà voyagé en Irlande du Nord connait forcément Carrick-a-Rede. Les voyageurs y viennent nombreux pour traverser sa célèbre petite passerelle, suspendue entre deux falaises au-dessus de la mer d’Irlande. Victime de sa popularité, Carrick-a-Rede ressemble parfois à une gigantesque file d’attente à ciel ouvert. Mais dans quel décor…

L’une de mes nombreuses qualités est d’être souvent en retard. Sauf quand il s’agit de prendre l’avion. Cela a ses inconvénients mais aussi ses avantages. Un après-midi de novembre, nous roulons à vive allure sur la route venant de Ballycastle. Notre objectif avoué : voir le pont de Carrick-a-Rede avant la tombée de la nuit. Mais une fois sur place, mauvaise surprise, le bureau des visiteurs est déjà fermé.

Carrick-a-Rede en Irlande du Nord

Mais si l’officine arrête de vendre des billets vers 16 heures, le sentier qui mène aux falaises de Carrick-a-Rede, lui, reste ouvert toute la nuit. Et il serait dommage de ne pas s’y aventurer, car à cette heure-ci on ne croise plus personne. Et très franchement, pouvoir profiter d’un tel paysage en étant totalement seul, c’est juste le rêve. Surtout quand le coucher du soleil vous offre des couleurs absolument incroyables sur l’une des plus belles côtes d’Irlande.

9 instantanés d’Irlande sur une carte

Tu as envie de découvrir l’un de ces neufs lieux lors de ton prochain road trip en Irlande ? Alors je crois bien que la petite carte qui suit est faite pour toi. C’est quand même mieux de savoir où on va quand on prépare son itinéraire. Pas vrai ?

J’espère que ces 9 balades irlandaises t’auront permis de voyager un peu et de découvrir des coins d’Irlande que tu ne connais pas encore. Si tu as des questions ou des remarques, n’hésite pas à me contacter ou à commenter cet article. A bientôt !

Epingle-moi sur Pinterest…

Retrouve mes instantanés d'Irlande sur Pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

1 Comment

  1. Chacha Aventurière
    15 septembre 2017 @ 4:51

    merci merci à tous de cette belle balade matinale en Irlande. J’ai de plus en plus envie d’y aller promener mes valises, le difficile restera de convaincre ma tribu … la météo reste malgré tout le critére N°1 de nos vacances …. Grrrr

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.