La Pointe de Galle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

La pointe de Galle fait vraiment parti de mes coups de cœur au Sri Lanka. Sur le forum du Routard, de nombreux voyageurs posent cette question : “Galle, y aller ou pas ?” Ma réponse est évidemment oui !

Lorsque l’on pénètre dans le fort de Galle, on est immédiatement pris d’un sentiment de quiétude immense. Vieilles bâtisses coloniales patinées par le temps, parfums d’épices, jardins fleuris de bougainvilliers. La ville fortifiée avec ses petites ruelles pavées est une invitation à la flânerie. On oublie le temps, on oublie le bruit et l’agitation qui règne dans les autres quartiers de la ville. Vers la pointe du phare, on découvre plusieurs petites plages agréables bordées d’une eau cristalline, terrain de jeu des enfants et des familles du coin. Toutes les demeures ou presque cachent de fabuleux patios, idéals pour faire une pause et boire un verre de jus de fruits pressés.

Les remparts de la pointe de Galle
Le phare de la Pointe de Galle sur les bords de l’océan indien – Crédit Photo : Brice nod

Située à environ 120 kilomètres de Colombo, Galle est une escale obligée avant de rejoindre les plages du sud. Depuis toujours, elle constitue une halte de choix pour les voyageurs et les marchands, à mi-chemin entre Europe et Asie, sur le trajet de la route des épices. Son caractère unique promet un moment hors du temps passé à flâner dans ses petites rues pavées au milieu de ses maisonnettes du XVIIIème siècle.

La visite de la ville fortifiée peut se faire en une demi-journée, de préférence le matin car la chaleur devient vite écrasante, d’autant que l’air marin ne parvient pas à atteindre les petites ruelles au cœur du fort.

Galle est facilement accessible en train depuis Colombo ou Mattara, comptez 4 heures depuis la capitale et environ une heure depuis le sud.

Pour en savoir plus, consultez le petit guide du Sri Lanka ou feuilletez le carnet de voyage Le Sri-Lanka sur les rails.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.