Le domaine d’Ô, poumon vert au cœur de la ville

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Nous voici déjà au 1er mai, le temps pour moi de vous proposer un nouvel article #EnFranceAussi. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, ce rendez-vous réunit plus d’une vingtaine de blogueurs voyage qui font (re)découvrir la France. #EnFranceAussi est organisé à l’initiative de Chrystel du blog Voyage & Feminin, Nath du blog La Terre sur son 31 et Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs.

Promenade sous les pins parasol
Promenade sous les pins parasol

Promenons nous dans les bois, oui mais voilà, la forêt n’est pas vraiment mon dada. J’ai cherché un moment quelle forêt j’allais pouvoir arpenter dans les Cévennes ou dans l’arrière pays héraultais. Et finalement, j’ai décidé de rester très urbain pour vous faire découvrir le domaine d’Ô, une folie montpelliéraine située au nord de la ville. Une folie vous dîtes ? Ce sont ces grandes demeures bourgeoises édifiées à Montpellier et dans ses environs à partir de XVIIème siècle. La ville en compte presque une dizaine, dont la plupart sont classées aux monuments historiques.

Ma balade commence au pas de course pour rejoindre le bassin Saint Ferreol, à l’autre bout du domaine. C’est là-bas qu’il reste encore quelques hectares de forêt. C’est plutôt un bosquet à vrai dire, avec des pins gigantesques et de vieux chênes verts. Un petit parfum de garrigue, avec les grandeurs d’un jardin bourgeois. Je m’assoie un moment sur le vieux banc en pierre qui surplombe le Grand Bassin, à l’ombre des pins parasol. Il est aujourd’hui à sec mais à l’époque de Jean-Emmanuel Guignard, il était l’élément central du domaine et des réceptions orgiaques données par le vicomte de Saint-Priest. Et les fêtes se terminaient bien souvent dans les bois, ces messieurs poursuivant les dames avec l’espoir de leur soulever le jupon.

Au bord du bassin Saint Ferreol
Au bord du bassin Saint Ferreol

Le lieu est bien connu des montpelliérains puisqu’il accueille deux théâtres et plusieurs festivals entre mai et septembre. Les ingénieurs du son sont d’ailleurs déjà au travail dans l’espace des Micocouliers. Derniers réglages et balances avant le lancement de la saison d’été. Plus haut sur le domaine, près de l’amphithéâtre d’Ô, on trouve une petite pinède où j’aime venir l’été pendant le festival de Radio France. On peut y pique-niquer le soir avant les concerts, en écoutant les élèves des écoles de jazz de Montpellier qui s’y produisent tous les jours durant deux semaines.

Mais le parc du château est lui bien moins connu, cet après-midi j’y suis quasiment seul, excepté quelques amis installés sur une toile dans l’oliveraie pour prendre le soleil. C’est pourtant un lieu très agréable avec des jardins à la française, de grands espaces boisés et même une roseraie malheureusement fermée aujourd’hui. Les fontaines ont été remises en eau l’année dernière et d’importants travaux de restauration entrepris pour redonner des couleurs au château.

Le château d'Ô
Le château d’Ô

Si vous venez à Montpellier cet été, allez faire un petit tour du côté du domaine d’Ô le temps d’un pique-nique ou en fin d’après-midi après la plage. Pour pourrez également assister à tous les festivals de ce haut lieu culturel montpelliérain, labellisé scène nationale. Vous y découvrirez à partir de début mai :

  • Saperlipopette voilà Enfantillage, un rendez-vous pour les familles où se mêlent toutes les disciplines du spectacle vivant (théâtre, musique, danse, cirque, arts de la rue, arts plastique,…)
  • Le Festival Arabesques qui célèbre les arts et cultures de méditerranéenne et d’Afrique du nord (à la fin du mois de mai)
  • Le Printemps des Comédiens, pendant tout le mois de juin, qui accueille plus d’une vingtaine de pièces de théâtre ou de spectacle vivant
  • Les Folies Lyriques qui proposent une programmation d’opérettes et comédies musicales en plein air dans l’amphithéâtre du domaine d’O (fin juin)
  • Le Festival Radio France qui a choisi le domaine d’Ô pour sa programmation de musiques jazz (au mois de juillet)
  • Les Nuits d’Ô, au mois d’août, des concerts et des séances de cinéma sous les étoiles.

Si vous avez envie d’une autre promenade en forêt, allez lire mon article #CourtSéjour sur un week-end à Charnavas, à deux pas du Mont Lozère.

Retrouvez également tous les articles que j’ai écrit dans le cadre du rendez-vous #EnFranceAussi !

logo-EnFranceAussi


 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

9 Comments

  1. Sylvie
    1 mai 2015 @ 7:31

    Chouette découverte ! J’irai découvrir le lieu lors d’un de mes prochain passage.

    Reply

  2. Nath'
    1 mai 2015 @ 7:58

    Hello !
    Oh je me souviens bien de cet endroit que j’avais découvert lorsque je vivais à Montpellier. A l’époque il y avait des champs de melons à côté : c’est encore le cas ?

    Reply

  3. fedora
    2 mai 2015 @ 5:55

    C’est rassurant de savoir qu’il existe des bois aux pieds de nos villes 🙂 belle journée !

    Reply

  4. SYLVIE
    2 mai 2015 @ 8:27

    Merci pour cette jolie découverte. C’est agréable d’avoir un peu de vert dans la ville. C’est ce que j’ai choisi de mettre à l’honneur moi aussi dans mon article : un parc en ville, que je considère plus comme un bois que comme un parc…

    Reply

  5. Yoann@TourismeEurope
    2 mai 2015 @ 6:05

    Comme quoi on peut aussi se promener dans la verdure en zone urbaine 😉
    Merci pour cette découverte.

    Reply

  6. Florence Gindre
    4 mai 2015 @ 12:12

    A noter pour un passage lors d’une visite de Montpellier !
    Merci pour cette découverte.

    Reply

  7. Sév
    13 mai 2015 @ 4:49

    C’est bon de savoir qu’il existe encore des bois en ville, et qu’en plus ils servent de décor à des manifestations culturelles 🙂

    Reply

  8. Mali
    1 juin 2015 @ 7:58

    Moi aussi j’ai eu du mal à trouver pour le thème de la forêt… mais parce que quand j’y vais, je prends rarement des photos, j’y vais en promenade “basique” 🙂
    En tout cas, j’aime beaucoup les pins, ça me rappelle de beaux souvenirs de vacances !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.