A Bangkok, le Wat Arun en pleine rénovation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Vous connaissez certainement de Wat Arun de Bangkok, aussi appelé Temple de l’Aube, c’est l’un des monuments emblématiques de la ville que l’on retrouve d’ailleurs sur certaines pièces de monnaie. Ce temple date de la période d’Ayutthaya (XVIIIème siècle) mais l’édifice dans sa forme actuelle fut terminé sous le règne du roi Rama III.

Lors de mon dernier voyage à Bangkok, au mois de février, je me suis rendu sur la rive droite du fleuve Chao Praya pour visiter ce temple que je n’avais pas encore eu l’occasion de voir. Première suprise en arrivant là-bas, la taille impressionnante de l’édifice dont on ne se rend absolument pas compte lorsque l’on est de l’autre côté du fleuve, où même lorsque l’on remonte le Chao Praya en bateau-bus. Le temple est formé de quatre petits prangs et d’un stupa central pour un circonférence de près de 230 mètres et plus de 80 mètres de hauteur. Et je peux vous l’assurer, c’est vraiment très impressionnant !

Le Wat Arun
Le stupa ou prang central du Wat Arun

Deuxième surprise, j’ai trouvé le Wat Arun en pleine rénovation, certaines parties de l’édifice étant recouvertes d’échafaudages, avec des ouvriers jouant les équilibristes au dessus de la rivière. Et je n’aurais vraiment pas aimé être à leur place, en plein soleil, suspendus dans le vide en train de travailler malgré la foule, très importante ce jour là.

Des travaux jusqu’en 2016

L’érosion, la chaleur, la pollution et le nombre élevé de visiteurs participent à la dégradation lente du Wat Arun. A commencer par la couleur du temple, j’ai toujours pensé qu’il était couleur terre de sienne ou rouge brique. Il est en fait blanc et plein de couleurs puisque les mosaïques qui ornent le temple sont réalisées à partir de morceaux de coraux et de porcelaines. Débutée en 2013, cette rénovation est la plus importante jamais entreprise. Pendant trois ans, en plus de redonner ses couleurs à l’édifice, les ouvriers vont s’attacher à rénover et réparer les ornements, les sculptures en céramique, les figurines en porcelaine et les icônes de Bouddha qui entourent Wat Arun.

Remise en etat des mosaiques
Remise en état des mosaïques

Mais la phase la plus importante de ses travaux concernera les fondations de l’édifice. Plusieurs explorations souterraines seront entreprises, notamment juste sous le stupa central pour rechercher d’éventuelles affaissements et consolider les bases du temple si besoin.

Gravir les célèbres marches du Wat Arun

Monter au sommet du Wat Arun n’est pas aussi simple que cela ! D’abord, les escaliers qui mènent dans les étages du prang central montent à pic au dessus du vide. Pas le droit à l’erreur, ou c’est la chute assurée. On se bouscule pour monter ou descendre, on se croirait dans la file d’attente d’un parc d’attraction. Vu d’ici, le panorama est déjà très impressionnant ! Pour accéder au deuxième étage, c’est encore pire, les marches sont très étroites et la pente vraiment très raide. Mais bon ! Une grande respiration et c’est parti, je monte sans réfléchir et surtout sans regarder en arrière. Sur la deuxième terrasse je ne suis pas très à l’aise, et je me demande déjà comment je vais pouvoir redescendre. Je retrouve de l’autre côté deux amis coincés à mi-parcours, saisis par le vertige. Rien à faire, malgré nos encouragements, ils ne pourront pas monter.

En equilibre au-dessus de la rivière
En équilibre au-dessus de la rivière

Et eux tout là-haut, mais comment font-ils ? Ils jouent les équilibristes au-dessus du vide, à évoluer sur les barres en fer larges de quelques centimètres. J’espère au moins que le jeu en vaudra la chandelle ! Réponse l’année prochaine lorsque tous les travaux seront terminés ! Et rassurez-vous, contrairement à ce que l’on peut lire sur plusieurs sites web, le Wat Arun reste ouvert pendant quasiment toute la durée des travaux !


Wat Arun, Bangkok Yai, Krung Thep Maha Nakhon 10600, Thaïlande

On peut se rendre au Wat Arun depuis l’embarcadère de Tha Tien en empruntant une navette pour traverser le fleuve (3 baths)

Prix de l’entrée du temple : 5 baths

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

1 Comment

  1. stefan cvoyageur
    19 juin 2015 @ 7:41

    Wat arun est un bon emplacement pour voir le coucher du soleil! En plus de cela, il est facilement accessible de l’autre côte de la rive pour 20 centimes!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.