Porto la nuit, un citytrip by night

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Au mois de novembre, les dernières lueurs du soleil balaient la surface des eaux du Douro, laissant au fil des heures se dévoiler le spectacle d’une ville de lumières, aux rues pourtant obscures, parce-que peu éclairées et encaissées sur les pentes des nombreuses collines qui composent la Capitale du Nord.

Un verre sur les rives du Douro, oui mais pas n’importe lequel

Les terrasses des quais de Ribeira font le plein et l’on déguste un Portonic ou un verre de vin blanc en s’émerveillant devant les illuminations du pont Dom Luis. Majestueux le jour, il l’est encore plus la nuit, lorsqu’il troque sa couleur bleu électrique contre le doré des projecteurs, qui font ressortir son immense structure de ferraille des entrailles de la nuit. Un spectacle quelque peu perturbé par un petit orchestre local qui reprend, pour la plus grande joie de certains, une chanson tristement célèbre de Britney Spears.

Le pont Dom Luis de Porto la nuit.

Première leçon pour une nuit réussie à Porto : commencer la soirée avec un verre de Portonic. Un cocktail à base de Porto blanc et de boisson tonique. La recette est simple, 1/3 de Porto blanc, 2/3 de tonique, deux glaçons, une rondelle de citron et quelques feuilles de menthe selon l’envie.

Flâner dans les rues mystérieuses de Porto la nuit

Une fois l’apéritif consommé, la balade se poursuit vers les hauteurs de la ville, mais pas n’importe où. De part et d’autre du pont Dom Luis, des passages étroits et obscures, enchevêtrement de petits escaliers au milieu d’immeubles abandonnés, mènent jusqu’aux Escadas Do Codeçal ou de Guindais. Et durant ces heures sombres, la balade est, comment dire, frissonnante. Une fois arrivés en haut de la colline, le spectacle de la ville s’offre à vous depuis le Pont Dom Luis.

escaliers de porto la nuit

Le Douro by night, panorama sur Porto le nuit.

Comme moi, vous serez peut-être surpris par l’ambiance particulière de Porto la nuit. Je vous avais déjà parlé de mes premières impressions de la ville. Je vous racontais à quel point j’étais étonné par son allure rétro, et bien la nuit l’impression est encore plus présente. Amusez-vous à vous approcher des devantures de magasins encore éclairées, ou à observer les façades colorées d’azulejos de ces maisons si plates, dont on a retiré les volets.

Deuxième leçon pour une nuit réussie à Porto : avant d’aller festoyer dans les nombreux bars de la ville, prendre le temps d’aller se poster tout en haut du pont Dom Luis, pour admirer les lumières de Porto la nuit.

porto by night

De bar en bar pour découvrir Porto by night

Lorsque l’on flâne dans les rues de Porto durant la nuit, on a parfois l’impression qu’elles sont désertes. Sorti de l’agitation des quais ou du quartier de la gare, que reste-t-il à la ville une fois le soleil couché ? Pour trouver la réponse, il n’y a qu’à regarder les cadavres qui jonchent la traversera de Cedofeita, haut lieu de la nuit portuane, un dimanche matin ou un lendemain de fête.

A Porto, la fête est partout mais elle se cache, elle se concentre dans les bars étudiants du quartier de l’université, dans les sous-sols des bars dissimulés dans les ruelles du centre-ville ou dans certains lieux des rives du Douro. Et croyez-moi, vous n’aurez aucun mal à trouver votre bonne adresse. Il y en a pour tout les goûts, le bar à vin tranquille à l’ambiance bien typique, les bars lounges branchés ou boire des cocktails, les petits bars à tapas survoltés plébiscités par les locaux, les clubs obscurs pour les fanatiques de musique techno.

Troisième leçon pour une nuit réussie à Porto : avoir en tête l’adresse de son Airbnb ou de son hôtel, histoire d’être sûr de retrouver son chemin dans les ruelles labyrinthiques de la vieille ville.

Petit carnet d’adresses à Porto

  • Pour commencer la soirée avec un bon verre de vin portugais, rendez-vous chez Vinofino, un petit bar à vins situé sur la rue Das Flores.
  • Le restaurant Chic Dream, situé Campo dos Mártires da Pátria, près des Jardins de Cordoaria. Une bonne adresse sans prétention qui sert une excellente cuisine portugaise à prix raisonnable. La déco est bien particulière et n’a rien à voir avec le chic annoncé par le nom de l’endroit…
  • Pour boire une Caïpirinha pas chère (2 euros le verre), rendez-vous à l’Adeiga Leonor, à deux pas du restaurant Chic Dream. Un bar étudiant toujours bondé, pour prendre l’apéro dans une ambiance festive.
  • Dans les ruelles de centre-ville, un petit bar à tapas portugaises dont je vous ai déjà parlé, le Retiro dos Carvalhos et ses battles de fado endiablées du dimanche soir.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

3 Comments

  1. LadyMilonguera
    27 mai 2016 @ 9:55

    Chouette balade nocturne…

    Reply

  2. Nicolas
    29 novembre 2018 @ 9:42

    Bonsoir
    Je recherche un endroit où passer une soirée sympa pour le nouvel an,
    Pouvez vous m’indiquer un bar ou un restaurant où l’on peut manger et danser ?
    Je pensais au porto Cruz mais c’est complet
    Merci beaucoup pour votre aide

    Reply

    • Paul Engel
      13 décembre 2018 @ 11:33

      Bonjour Nicolas, je suis désolé je ne peux pas vous aider sur ce coup là. Je ne connais pas assez Porto pour vous donner une bonne adresse pour Nouvel An. A bientôt !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.