Road trip en Irlande : Joyce Country, Donegal et Antrim

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Vol VL28YY de 10h20, destination Dublin, 2h50 de voyage. Arrivée à l’aéroport sous un épais manteau de nuage., on distingue à peine la côte. Une fois traversée la couverture de brume, l’Airbus se pose immédiatement sans broncher. J’ai choisi l’avion parce-qu’il ne faut pas se mentir, depuis Barcelone c’est quand même plus simple. Oui bien sûr, j’aurais pu prendre la route en voiture, traverser la France et embarquer sur le ferry depuis Roscoff. Mais parfois on manque de temps et l’avion reste la meilleure option. Et au risque de m’attirer les foudres des adeptes du slow travel et des écolos : j’adore l’avion ! J’aime les hôtesses avec leur petit chapeau, la petite poussée d’adrénaline au décollage, les plateaux repas de poupée…

Road trip en Irlande

Revenons à l’essentiel, mon road trip en Irlande. Je t’emmène aujourd’hui sur les routes de l’Eire, dans une boucle au départ de Dublin. Un voyage en 3 étapes du Connemara au Donegal, pour terminer la course sur les côtes d’Antrim et à Belfast. L’Irlande en automne, c’est le genre de pays qui t’en met plein la vue. Et quand le soleil est de la partie, tu as juste le souffle coupé. Lumière rasante et couleurs éclatantes, mise en relief des paysages et beauté sauvage aux quatre coins du pays. Tu es prêt ? Alors c’est parti !

Jour 1 : Dublin sous la pluie et dans les pubs

Quand tu descends de la navette Aircoach sous une pluie battante, en plein coeur d’O’Conell Street tu n’as plus de doute : tu es bien en Irlande. Alors tu t’arrêtes dans le premier bazar venu pour acheter un parapluie et une paire de gants qui s’avèreront indispensables pour visiter la ville.

Scène de rue à Dublin en Irlande

Nous avons choisi une pension pas (trop) chère sur Gardiner Street Lower : The Glenn Guesthouse. Une chambre minuscule mais propre avec une petite terrasse. Et surtout le petit-déjeuner irlandais qui va bien, alors là forcément tu craques. Un emplacement parfait à moins de 10 minutes de Temple Bar et de la vieille ville.

Un pub de Dublin

Une balade express dans la ville, je suis sous le charme en moins de deux minutes. De la brique partout, des restaurants à chaque coin de rue, une ambiance assez branchée (je n’aurais pas cru). Pour combattre le froid, on s’est réfugié dans les pubs, pas le choix. Je comprends pourquoi il y en a autant à Dublin et dans tout le pays.

Jour 2 à 5 : road trip dans le Joyce Country (Connemara)

Je ne saurais que trop te conseiller d’aller faire un tour dans le Joyce Country, une région perdue à cheval entre le Connemara et le comté de Mayo. Tu as peut-être entendu parler du village de Cong, rendu célèbre par le film The Quiet Man de John Ford. Ou alors comme moi, tu n’avais pas la moindre idée de son existence avant, simplement parce que le cinéma des années 1950 ce n’est juste pas ta génération.

Lac dans le Connemara

Pour atterrir dans le pays de Joyce, j’ai simplement pris une carte de l’Irlande, repéré deux immenses lacs pas loin du Connemara et réservé un petit appartement à Clonbur. Hugh, un habitant du cru, y loue plusieurs appartements dans une vieille maison familiale en plein centre du village : Clonbur House.

Je te raconterai plus en détails mes tribulations dans la région de Clonbur. Mais il y a une chose que tu dois faire dès le premier jour au lever du soleil. Prépare un thermos de café bien chaud, prends tes baskets ou ta voiture et trace la route en direction de Mount Gable.

Road trip dans le Connemara en Irlande

Mon road trip en Irlande démarre véritablement ici le jour suivant, sur les bords du lough Mask. J’ai suivi la R300 jusqu’au bourg de Leenane sur les rives du fjord Killary. Traversée spectaculaire des montagnes du Connemara depuis le Lough Nafooey. Tentatives désespérées d’apercevoir le fjord Killary noyé sous la brume. Une étape rude mais intense. Poursuite par la Connemara Loop jusqu’aux rivages de l’Atlantique, à Gowlaun puis Tully Cross. Un passage par la (spectaculaire) Sky Road, mais là problème, on n’a rien vu. Terminer la journée dans un salon de thé de Clifden, grelotant, à boire un earl grey accompagné de quelques scones.

Jour 6 à 7 : un cottage dans le Donegal

Cap au nord désormais pour rejoindre le comté du Donegal et plus précisément la petite ville de Fintown. 230 kilomètres, 3 heures de voiture et une belle récompense à l’arrivée. Ce que tu ne sais sûrement pas, c’est que l’idée de mon voyage en Irlande a commencé à Fintown. Je surfais sur le web et je suis tombé sur une annonce pour un mini cottage à louer, celui de Pete et Anna. Un genre de paradis perdu dans un coin isolé (encore). De toute manière, je crois que l’Irlande est championne des coins perdus et des villages paumés.

Mon mini cottage dans le Donegal

Je n’ai passé qu’un week-end dans le Donegal et c’est peut être la seule erreur du parcours. Si tu le peux, reste 3, 4, 5 ou même une semaine sur place. Si tu n’as pas trop de temps (comme moi), je te conseille de suivre la route tracée plus haut sur la carte pour explorer le sud du comté du Donegal. En passant par Ardara, tu ne manqueras pas le Glengesh Pass, une merveille de vallée sauvage et désertique dont la route en lacet te mènera jusqu’à Carrick puis Teelin. C’est ici que se trouvent les falaises de Slieve League, les plus hautes d’Europe ou presque. Parce-qu’en googlisant pour en savoir plus, je me suis rendu compte que c’était en fait Madère qui gagnait la palme avec le Cabo Girão.

Voyage en Irlande : le Wild Atlantic Way

C’est aussi l’occasion de faire un bout de chemin sur la Wild Atlantic Way, de Kilkar à Saint-John’s Point. Et pourquoi pas aussi (moi je n’ai pas eu le temps), un passage par Malin Beg. Cette plage avait l’air vraiment sublime, mais malheureusement la nuit a eu raison de l’étape.

Jour 8 à 10 : en Irlande du nord dans le comté d’Antrim

Même s’il n’y a pas de frontière matérialisée entre l’Irlande et l’Irlande du Nord, dès que tu arrives à Derry tu ressens quelque-chose de différent. Dans les villages, dans l’architecture, dans l’urbanisation, je ne sais pas exactement. Depuis Derry, il faut encore un peu plus d’une heure de route pour atteindre la chaussée des Géants, une étape incontournable pour moi. Je ne me voyais pas venir en Irlande sans y faire un saut.

Chaussée des Géants : incontournable d'un road trip en Irlande

La côté qui s’étend de la chaussée des Géants à Cushendall est certainement l’une des plus belles que j’ai vues en Irlande. La faute au soleil sûrement, qui ne cessera pas de briller trois jours durant. Sauf lors de notre passage à Belfast, où même gants et bonnet n’auront pas suffit.

Torr Head Scenic Road en Irlande du Nord

Je garde un souvenir merveilleux de mon road trip sur le Causeway Coastal Route. Et plus précisément sur la Torr Scenic Route, près de Ballycastle. Avec ici en ligne de mire les paysages fantastiques de Torr Head et de Fair Head, deux falaises voisines à la physionomie bien différente. La première discrète et sauvageonne, surmontée de la ruine d’un château. La seconde immense et intrépide, plongeant vers la baie de Ballycastle, un paradis pour les grimpeurs.

Carnet pratique pour préparer son road trip en Irlande

L’Irlande a la réputation d’être une destination assez chère pour les voyageurs, moi je n’ai pas vraiment eu cette impression. Bien sûr si tu compares à l’Asie il n’y pas photo. Mais au regard des autres pays européens, ça ne monte pas franchement si haut.

  • Côté logement, j’ai privilégié un site de réservation d’appartements entre particuliers bien connu. En fouillant bien et en évitant les localités trop touristiques, j’ai trouvé des hébergements allant de 30 à 50 euros la nuit pour deux. Et en plus à ce prix, j’ai pu me faire plaisir. Pour Dublin ce fut une autre histoire. Dans la capitale, à moins de réserver très en avance, impossible de trouver une chambre correcte à moins de 60 euros la nuit.
  • Autre découverte et non des moindres : l’Irlande est un paradis pour les gourmets. On peut y manger pour tous les prix. Et excepté dans un pub de Temple Bar, je me suis toujours régalé ! Dans les snacks ou les Fish & Chips, tu peux déjeuner ou diner sans difficulté pour moins de 10 euros. Dans les pubs les prix sont à peine plus élevés, surtout si tu choisis la formule Soup & Sandwich, un grand classique à midi. Au restaurant, les prix sont sensiblement les mêmes qu’en France. Il faut compter 15 à 20 euros par personne pour un plat, une boisson et un café.
  • La location de la voiture, voilà peut-être le gros point noir du budget de mon road trip en Irlande. En même temps il était impossible de prévoir ce voyage de 10 jours sans voiture. Sauf à changer complètement l’itinéraire en passant à côté des plus beaux coins du pays. N’ayant pas trouvé de site de location entre particuliers, j’ai dû passer par un loueur classique. Pour éviter de souscrire l’assurance, j’avais payé avec ma carte Gold. Mais à l’arrivée mauvaise surprise, on m’a demandé de charger une caution de plus de 1000 euros. Du coup au final, j’ai pris l’assurance (plus chère que le prix de la voiture). 30 euros par jour pour louer une voiture, mais bon pas le choix !

J’en ai terminé de ce premier survol, bilan, itinéraire ou retour sur mon voyage en Irlande. Apelle le comme tu veux, moi je ne sais plus. Bien sûr on se donne rendez-vous bientôt pour une bonne fournée d’articles consacrés à ce road trip. J’en profite pour introduire l’arrivée prochaine d’un nouveau carnet de route : Cottage & Pottage, du voyage dans l’Eire.

En attendant, n’hésite pas à me poser tes questions en commentant cet article ou en m’envoyant un petit message ! A bientôt !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

1 Comment

  1. Mitchka
    4 janvier 2017 @ 12:34

    Bon j’ai arrêté la lecture à “j’ai pris l’avion” … c’etait un scandale ! Barcelone-Dublin c’est un jet de pierre
    Sérieusement, il me tarde de lire la suite. J’ai en tête que l’Ecosse est en bonne position dans la liste des pays aux villages et coins paumés … donc j’attends de voir la suite pour me faire une idée …

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.