Road trip dans les Pyrénées Catalanes : des deux côtés de la frontière

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Le Pyrénées Catalanes je les ai connues autrefois. Adolescent d’abord quand je montais m’entrainer au lycée climatique de Font Romeu. Étudiant ensuite, quand durant trois ans je suivais les cours sur les bancs de l’université de Perpignan. Mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de les explorer, de me perdre sur les cimes en parcourant les routes qui courent sur les sommets, de chaque côté de la frontière franco-espagnole.

Road trip dans les Pyrénées Catalanes

La carte du road trip

Mon road trip dans les Pyrénées Catalanes débute à Font-Romeu et me conduira sur les routes de la Cerdanya, du Capcir et de l’Urgell. Un voyage à travers cimes enneigées, petits villages et lacs gelés, où la lumière fantastique de l’hiver révèle des couleurs incroyables en vert, blanc et noir.

Randonnée jusqu’au lac des Bouillouses

Durant l’été, il est possible d’accéder jusqu’au refuge du lac des Bouillouses en voiture pour ensuite partir randonner jusqu’au Pic du Carlit, plus haut sommet des Pyrénées-Orientales. Mais en hiver, l’histoire est différente car la route qui mène jusqu’au lac est fermée à la circulation. Elle se transforme en sentier pour les randonneurs et en piste de luge et de ski de fond.

Randonnée au lac des Bouillousses

4 kilomètres de marche avec une pente à 10% par moment, ça tire un peu dans les jambes pour moi qui n’ai pas l’habitude de randonner. Le souffle est un peu court, l’altitude probablement, mais au final les efforts seront récompensés. 1 heure et demi plus tard, me voici enfin à l’entrée du lieu-dit Les Bouillouses. Paysages enneigés et vue sur les pistes de la station Pyrénées 2000 qui plongent vers le plateau. Quelques maisonnettes en pierre et l’auberge du Carlit dont la terrasse baignée de soleil est remplie de randonneurs assoiffés.

Lac gelé dans les Pyrénées Catalanes

L’arrivée sur les rives de lac des Bouillouses est particulièrement spectaculaire. En cette saison les eaux sont enfermées sous une épaisse couche de glace. On aperçoit en toile de fond le pic du Carlit, totalement recouvert de neige. Sur le lac gelé, des silhouettes se déplacent, sautent, font des selfies. Moment d’inconscience certaine car la glace pourrait céder, depuis une semaine les températures ont grimpées subitement jusqu’à atteindre 15 degrés en pleine journée.

  • Temps de trajet : environ 3 heures A/R
  • Accès : à 22 km de Font-Romeu, via la D60 depuis Mont-Louis

Road trip en catalogne : de la Cerdagne à la Seu d’Urgell

Il est temps de passer de l’autre côté de la frontière pour rejoindre la Cerdanya (ou Cerdagne en français). Longtemps, très longtemps que j’avais envie d’explorer ce petit coin de Catalogne. Au départ, j’avais pour projet de pousser jusqu’à la lisière du Val d’Aran. Mais à bien y réfléchir, cela semblait difficilement réalisable sur la journée. J’ai revu mes exigences à la baisse et décidé de couper la poire en deux en prenant la route jusqu’à la Seu d’Urgell, capitale de l’Atl Urgell.

Montagnes en Pays Catalan

J’ai suivi la route de la Fontaine Romeu, qui serpente au-dessus d’une splendide vallée bossue jusqu’à l’enclave de Llivia. Je voulais m’y arrêter pour prendre un café, mais à 13 heures en hiver c’est manifestement déjà l’heure de la sieste. Qu’importe, j’avais en ligne de mire une toute autre destination : Bellver de Cerdanya. On passe la frontière (une deuxième fois) à Puigcerda, puis le trajet continue le long de la nationale qui file presque en ligne droite jusqu’à Bellver de la Cerdanya, en passant près d’Alp. Les massifs enneigés de parc national de Cadi-Moixéro se dévoilent, recouverts de neige et illuminés par un magnifique soleil presque printanier.

Bellver de Cerdanya et Santa-Maria de Tallo

Eglise de Santa Maria de Tallo en Cerdagne

Eglise romane de Santa Maria de Tallo en Catalogne

Juste avant d’atteindre le village de Bellver, un petit hameau nécessite un détour : Tallo et son église Saint-Marie. Datant du Xème siècle, la cathédrale de Cerdagne comme on l’appelait autrefois est le principal centre spirituel de la vallée. Magnifique à tous points de vue, rayonnante dans son écrin de verdure et de montagne. Couleurs incroyables et beauté rare de l’instant.

Dressé sur son promontoire, le village fortifié de Bellver de Cerdanya domine toute la vallée. Des ruelles pavées et de petits escaliers mènent jusqu’à la Plaça Major. Derrière les arcades, le clocher de l’église fait figure de vigie face au Puig Pedros.

Eglise de Bellver de Cerdanya

A hauteur de Sant Martí dels Castells, la route devient spectaculaire lorsqu’elle embrasse sur plus de 20 kilomètres le cours de la Sègre, jusqu’à la plana de la Seu. Les reliefs de la serra del Cadi se dessinent en toile de fond en une fantastique explosion de couleurs.

Vallée de la Sègre en catalogne

Vision incroyable dans le village d’Arsèguel

Le clou du spectacle se situe certainement dans le petit village d’Arséguel, mon coup de coeur durant ce road trip. Il faut quitter la route nationale un dizaine de kilomètres avant la Seu d’Urgell, à hauteur de la Casa Rural Cal Roig. Une petite route de montagne grimpe en courbes étroites jusqu’au sommet d’un promontoire à 950 mètres d’altitude. Fief des bandoleros au XVIème siècle, Arsèguel est aujourd’hui connue comme la capitale de l’accordéon en Catalogne. Je ne suis pas venu pour cela mais avis aux amateurs… Voici l’une des plus belles vues de la région, à savourer sans limite juste avant le coucher du soleil. Fantastique !

Au coeur du village d'Arsèguel
Panorama extraordinaire sur Arsèguel
Arrivée au village d'Arsèguel
Route du pont d'Arsèguel dans les Pyrénées Catalanes

Pause à la Seu d’Urgell

Arriver à la Seu d’Urgell à l’heure de la sieste n’était pas la meilleure idée du voyage. En plein hiver, la ville est quasi déserte à cette heure-ci. Même les boutiques de la principale rue commerçante de la ville ont tiré le rideau. J’étais venu pour visiter la cathédrale, fermée elle-aussi et en réfection sur sa façade principale. J’ai trouvé refuge chez Jové, seul restaurant ouvert à cette heure-ci. Mon road trip dans les Pyrénées Catalanes s’arrêtera là pour aujourd’hui.

La cathédrale de la Seu d'Urgell
Restaurant Jové à la Seu d'Urgell
  • depuis Font Romeu, prendre la direction de Puigcerdà puis continuer via la N-260 en direction de la Seu d’Urgell
  • Temps de trajet : 1 heure 30 / 75 kilomètres

3ème jour : pause café dans le Capcir

Retour de l’autre côté de la frontière le temps d’une incursion express dans le Capcir ou País de la Muntanya d’Auda. Cette étape courte de Matemale à Mont-Louis est pourtant elle aussi spectaculaire, notamment lorsque la route traverse le petit village de La Llagone. Le lac de Matemale, lui aussi gelé, offre un paysage hivernal tout à fait spectaculaire. Mais mon instant favori durant cette journée fut certainement l’arrivée à Montlouis en fin d’après-midi, juste avant que le soleil ne se couche.

Coucher de soleil sur Mont Louis en Catalogne

Lac de Matemale dans le Capcir

Pedraforca et la route de Cal Marxa

Pour mon dernier jour de road trip en Catalogne, j’ai mis le cap vers la Pierre Fourchue. Pedraforca est une montagne mythique de Catalogne qui s’élève à 2500 mètres d’altitude en deux pointes jumelles. Une petite merveille de la nature qui s’annonce comme le final parfait d’un voyage au coeur des Pyrénées Catalanes.

Sur la route de Pedraforca
Pedraforca, montagne mythique de Catalogne
macaners-catalogne

La route de Cal Marxa grimpe sur les flancs de la Serra d’Ensija-els Rasos de Peguera en une série de courbes vertigineuses au coeur d’un décor somptueux de montagne. Le soleil décline, les couleurs éclatent, j’ai juste cette appréhension de ne pouvoir atteindre Pedraforca avant le coucher du soleil. Pause après pause, je découvre les massifs du parc del Cadí-Moixeró, les petits hameaux de pierre perdus en fond de vallée, puis le village de Maçaners. Et le voilà enfin, le géant Pedraforca, illuminé par un soleil rasant, perçant le décor de ses deux pointes semblables à des cornes. Pour s’approcher au plus près du géant, il faut emprunter la petite route qui mène au mirador de Gresolet, à 1800 mètres d’altitude. On peut monter plus haut bien sûr, mais la randonnée sera pour une autre fois.

  • depuis la C16 entre Sant Corneli et Guardiola de Berguedà, prendre la B400 en direction de Macaners et Saldes
  • Temps de trajet : 45 minutes / 25 kilomètres

Pour préparer ce road trip, je me suis appuyé sur la brochure Itinéraires et Escapades éditée par Catalunya Experience. Si vous prévoyez un voyage en Catalogne, je vous conseille vivement de télécharger ce petit guide qui présente plus d’une dizaine d’itinéraires très complets pour découvrir la région en voiture.

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous interblogueurs #EnFranceAussi organisé ce mois-ci par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs et Alexis du blog Le Petit Explorateur qui nous propose un thème “Frontières”. Vous pouvez retrouver tous les articles du mois sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EnFranceAussi


[JEU CONCOURS]

Jeu concours Geoguide En France Aussi

Tentez de remporter un Geoguide offert par les éditions Gallimard et les blogueurs du rendez vous #EnFranceAussi, pour cela rien de plus simple :

  1. Laissez un commentaire en bas de cet article
  2. Aimez la page Facebook EnFranceAussi
  3. Laissez un commentaire sur la page Facebook, en réponse du post concernant le jeu Geoguide, en indiquant quel est votre article favoris ce mois-ci
  4. Vous avez jusqu’au 15 juillet pour voter, le gagnant sera informé après tirage au sort le 16 juillet
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

10 Comments

  1. Les Ch'tis Trotteurs
    6 décembre 2017 @ 12:36

    C’est super comme roadtrip ! Nous pensons faire un roadtrip de la côte Vermeille et/ou de la Costa Brava en Espagne. On a hâte d’arriver cet été 🙂
    La randonnée du lac des Bouillousses nous tentent bien aussi ! Cela doit être magnifique de voir les différents lacs l’été du haut du sommet du pic du Carlit.

    Reply

    • Petits Voyageurs
      8 décembre 2017 @ 9:13

      Hello ! Bonne idée ce road trip mais par contre en été, je vous le déconseille. En tout cas juillet août c’est vraiment une période compliquée sur la Costa Brava, il y a vraiment énormément de monde. Ou alors il faut privilégier les terres et laisser la plage aux autres. Dans ce cas là c’est jouable et même super à mon avis. Regardez du côté de la Garrotxa c’est au niveau de Gérone et c’est magnifique…

      Reply

  2. Les Ch’tis Trotteurs
    9 décembre 2017 @ 7:02

    Merci pour cette information. Il est vrai qu’au mois de juillet, Collioure était fort rempli sur la plage. Ça doit être magnifique le parc naturel à Garrotxa !

    Reply

  3. Jet-lag-trips
    21 décembre 2017 @ 1:17

    Tes photos de Font Romeu sont magnifiques…Trop hâte d’y aller !

    Reply

  4. Barbier Martine
    4 juillet 2018 @ 1:36

    Je garde de très bons souvenirs du lac des Bouillouses, que nous avions fait l’été, le paysage change complètement l’hiver, une région magnifique ! Merci pour ces belles photos, à bientôt !

    Reply

  5. mitchka
    5 juillet 2018 @ 7:44

    Jac va souvent dans le coin pour pêcher au printemps, mais je ne suis jamais ou rarement invitée -_-

    Mais c’est un coin superbe … à toutes les saisons !

    Reply

  6. Barbier Martine
    6 juillet 2018 @ 6:11

    Nous avions fait une randonnée au lac des Bouillousses, il y a quelques années, j’avais adoré le coin, parsemé de petits lacs d’altitude ! Nous passons souvent par les Pyrénées catalanes pour années en Espagne du nord, c’est magnifique ! Merci et à bientôt.

    Reply

  7. Christine Nucci
    7 juillet 2018 @ 2:34

    Même si je préfère les randos, ce road-trip est bien tentant ! Merci de partager avec nous ces magnifiques paysages.

    Reply

  8. kikimagtravel
    13 juillet 2018 @ 8:07

    Coucou ! je viens de découvrir ton article via ” En france aussi” et les pyrénées catalanes m’ont interpellé car je suis de là-bas! j’adore découvrir des articles de chez moi hihi Et c’était un plaisir de te lire. le Capcir est une très belle région que tu met joliment en valeur et le lac des bouillouses et son carlit est un de mes endroits préférés !!

    Reply

  9. Caro
    2 février 2020 @ 9:38

    Bel article, inspirant pour cet été même si la circulation est à prendre en compte, ce ne sera pas en road-trip pour nous mais plutôt avec des petits sauts de puce depuis un point unique, je crois qu’il y a de quoi faire dans la région !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.