Trouver un appartement à Barcelone, une mission presque impossible

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

S’installer à Barcelone, c’est une idée qui nous trotte dans la tête depuis un bon moment déjà. 7 ou 8 ans je crois. Oui mais voilà, ce n’est pas si facile que ça finalement de se dire, je quitte tout et je recommence. Lâcher son job, laisser ses amis, trouver le bon moment qui n’arrivera peut-être jamais. Enfin bref, au final nous y sommes, mais les choses n’ont pas été si simples que cela, surtout lorsqu’il a fallu trouver notre appartement à Barcelone.

Cherche grand appartement à Barcelone, 4 pièces, bien situé, en aticò

Les choses se sont un peu précipitées en janvier dernier lorsque j’ai quitté mon dernier boulot d’éducateur spécialisé, des mois que j’en avais ras-le-bol, une envie d’autre chose, de prendre le large. Alors c’est décidé, on partira à Barcelone au mois de juillet, à trois dans une colocation. De retour du Vietnam, on a laissé passer quelques semaines et puis les recherches ont commencé. A distance ce n’était pas évident. Des tonnes et des tonnes d’annonces à éplucher sur 3 ou 4 sites différents. Et puis repérer les quartiers, se situer dans la ville, parce que Barcelone nous y allions depuis dix ans, mais souvent le temps d’un week-end sans vraiment prendre le temps d’arpenter la ville. On se retrouve pendant des après-midis entières à sélectionner, appeler, prendre des rendez-vous. On finit même par donner de petits noms au appartement pour s’y retrouver : l’appartement en verre, celui en bois, l’hacienda…

location appartement barcelone

Tout visiter en 4 jours, une fausse bonne idée

Rendez-vous est pris au début du mois de juin avec un planning qui relève presque du parcours du combattant. Visiter 12 appartements en 3 jours avec un pic à une visite toutes les heures le lundi. Dès le samedi les choses ont mal commencé, première visite dans le quartier du Born. Nous montons à 5 dans le petit ascenseur assez vétuste d’un vieil immeuble du côte de l’ancien mercat del Born. Et voilà que l’ascenseur se retrouve coincé entre deux étages, à l’intérieur la tension monte d’un coup, je ne suis pas claustrophobe mais là je peux vous dire que je n’en menais pas large. Heureusement l’agent immobilier parvient à forcer la porte et nous voilà libérés ! Tout cela au final pour visiter un appartement bien trop petit pour nous, avec une superbe terrasse certes, mais bon ce ne sera pas celui-là.

Lundi matin, 9 heures, quartier de Sants. Le premier rendez-vous durera tout juste 30 secondes ! En nous voyant arriver, l’agent immobilier fait un peu la tronche. Une colocation ? Impossible ! Comment ça impossible ? Par téléphone tout était ok et maintenant vous préférez louer l’appartement à une famille ! Et les choses ne vont pas s’arrêter là ! Légèrement énervés nous prenons un café près des jardins de Malagà. Le téléphone sonne, un numéro espagnol. La prochaine visite est annulée. Vingt minutes plus tard, nouvel appel, la visite de 13 heures est décalée. Toute la journée se sera comme cela. Vers 14 heures, nous attendons depuis 20 minutes sur la Gran Via de Les Corts Catalanes. Personne à l’horizon, en appelant à l’agence on nous dit tout simplement que l’on nous a oublié et que de toute manière l’appartement que l’on voulait visiter n’est pas vivable. Comment ça ? Mais vous auriez peut-être pu nous le dire avant. Mais la palme revient au dernier appartement de la journée, celui qu’on ne verra jamais ! Un, deux, trois rendez-vous et personne à chaque fois, une agence fantôme ? On nous dira finalement que l’appartement est déjà loué…

Au final, bilan de ces trois jours de visite, sur 12 appartements visités, nous en avons trouvé seulement deux à notre goût pour finalement ne déposer qu’un seul dossier. On peut dire que la pêche n’a pas été très bonne !

placa d osca barcelone

Un dossier qui n’allait pas

Avant de partir nous avions pris soins de constituer un dossier de visite que l’on croyait béton. Fiches de paie, contrats, quittances de loyer, NIE, la totale quoi. Et avec des revenus trois fois supérieurs aux loyers. En bref, selon les standards français nous étions plutôt pas mal.

Oui mais voilà, encore une fois, tout ne s’est pas passé exactement comme nous l’avions prévu. Les contrats français, les propriétaires espagnols ne les aiment pas trop. Les agences par contre, elles te disent toujours que ça ne posera aucun problème, que tout est ok, qu’on a juste à visiter. Pas si sûr. Nous avons eu trois cas de figure :

  • l’agent immobilier qui ne te rappelle jamais à partir du moment où il a lu ton dossier
  • la propriétaire qui refuse carrément de louer juste parce que tu es français
  • et celui qui te propose des conditions inacceptables du type « je garde la caution si vous partez avant deux ans ! »

Si en théorie tout allait bien, en pratique ce fut beaucoup plus compliqué.

Sur les toits de Barcelone

Quand l’appart de nos rêves nous file sous le nez

Retour au pays la mine complètement dépitée, le voyage qu’on avait pas vu passer à l’aller dure des heures, même plus la force de discuter. Quelques jours plus tard, nous trouvons la perle rare, l’appartement parfait, duplex, deux terrasses à côté du quartier de Poble Sec. Et dans nos prix en plus ! Et c’est reparti pour Barcelone la semaine suivante ! Après la visite nous déposons un dossier immédiatement, l’agent nous rappelle quelques heures après, tout est ok ! Il n’y a plus qu’à verser des ares pour réserver. Enfin une bonne nouvelle !

Le mardi suivant, nous n’avons toujours pas de nouvelles concernant cet appartement, on se dit que c’est parce qu’en Espagne on célèbre le Sant Juan. Et non, en fait c’est juste le propriétaire qui a pour une raison mystérieuse changé d’avis. Plus d’appartement, retour à la case départ, nous n’avons plus rien !

Bon je vous rassure, finalement nous avons quand même emménagé à la date prévue, dans un autre appartement, provisoire certes. Mais je me sens bien dans ma nouvelle ville, mon nouveau quartier tout en espérant trouver l’appartement qui nous plaira avant l’hiver !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

6 Comments

  1. Kathy
    18 janvier 2017 @ 8:17

    Bonjour !
    Après avoir lu votre récit je m’interroge beaucoup sur le bienfondé de mon départ imminent pour Barcelone, j’ai choisi d’effectuer mon stage de fin d’étude là bas, mais j’ai l’impression d’avoir peut être un peu sous estimer la difficulté de trouver un appartement convenable dans Barcelone. Est ce que vous avez finalement trouver un logement stable ?? Pensez vous que pour une durée de 4 mois il serait possible de trouver l’équivalent d’un T1 à 500 euros/mois ? Et surtout, ne serait il pas plus simple de chercher un logement à l’extérieur de la ville ? enfin, si vous avez des astuces des bons plans ou des conseils je suis preneuse. En attentes de vous lire, passer une très bonne journée !!

    Reply

    • Petits Voyageurs
      18 janvier 2017 @ 11:39

      Bonjour Kathy, la recherche d’appartement à Barcelone peut être assez compliqué mais tout dépend ce que l’on recherche. J’avais pour ma part des critères assez élevés et j’avais besoin de beaucoup d’espace car je travail à domicile. Les loyers ont énormément augmenté l’an dernier (20%). Il est toujours possible de trouver un logement à 500 eur/mois, mais ce sera plutôt un studio avec une petite surface. Le plus facile pour quelques mois, c’est l’alternative de la colocation. Tu peux trouver une chambre dans un appartement correct à partir de 300 eur/mois. Je te conseille d’aller faire un tour sur le groupe facebook des français à Barcelone. La communauté est très importante et je vois passer régulièrement des offres pour des logements ou des chambres. C’est à mon avis le moyen le plus simple pour toi, car en passant en direct avec les propriétaire ou les agences c’est parfois compliqué quand on est étranger. Bon courage et ne renonce pas, Barcelone est une ville super pour quelques mois !

      Reply

  2. Kathy
    19 janvier 2017 @ 1:36

    Merci beaucoup pour votre réponse ! J’ai suivi vos conseils et j’espère pouvoir trouver mon bonheur ! J’ai une autre petite question pour vous, j’ai lu dans beaucoup de blog et site que Barcelone était une ville dangereuse à cause de ces pickpockets, je vais y aller avec mon fils et sa grand mère, est ce que la ville est aussi dangereuse qu’on le dit ?? Devrais je annulé mon stage ? J’ai peur aux vues des commentaires de me retrouver sans papier et sans argent ou pire qu’il arrive quelque chose à ma famille… Quel est votre expérience vis à vis de la vie dans la ville et des vols ou autres ? Merci beaucoup et désolé du dérangement

    Reply

    • Petits Voyageurs
      19 janvier 2017 @ 5:25

      Bonjour Kathy, concernant les vols et les pickpockets il est effectivement conseillé de rester vigilant notamment dans le métro et les lieux très touristiques. Mais très franchement, je vis à Barcelone depuis presque deux ans et je ne me suis jamais autant senti en sécurité dans une ville qu’ici ! Des pickpockets il y en a, mais comme dans toutes les autres grandes villes du monde. Il suffit de rester vigilant encore une fois. J’ai plusieurs fois visiter la ville en famille ou avec des enfants et il ne nous est jamais rien arrivé. Et cela y compris la nuit ! Pas d’inquiétude particulière ! A bientôt !

      Reply

  3. laetitia sander
    5 avril 2018 @ 11:53

    Bonjour, en effet je suis à la recherche d’un appartement pour 6 mois pour des etudiantes et c est le bagne . cela fait du bien de savoir que c’est souvent le cas en espagne .
    Juste un petit mot pour vous remercier de votre blog sur le sri lanka qui nous a bcp aidés ; ce fut aussi un coup de coeur !
    Merci de votre super blog !

    Reply

    • Paul Engel
      14 avril 2018 @ 4:24

      Merci pour votre retour ! Barcelone c’est très difficile au niveau du logement et encore plus aujourd’hui. Les prix sont délirants. Difficile de trouver sans être sur place. Essayez sur FB le gp des Français à Bcn… on ne sait jamais !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.