Retour sur un mois de voyage au Costa Rica

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Rédiger un article bilan n’est pas du tout dans mes habitudes, mais je ne sais pas… Ce mois-ci, peut-être à cause du printemps, j’ai eu envie de changement. Alors me voilà parti à essayer de vous raconter un mois de voyage au Costa Rica en un seul article. Pour certains, cela peut paraître une chose aisée, mais pour moi qui aime bien tergiverser et raconter mes voyages en long, en large et en travers, je vous jure que ce n’est pas évident. Voilà déjà que je m’égare…

Un itinéraire en 9 étapes

Bon, alors commençons par le commencement, notre circuit. En un mois, nous sommes loin d’avoir pu parcourir l’ensemble du Costa Rica. Si petit soit ce pays, il n’est pas toujours évident de rallier un point A à un point B. Et puis très franchement, nous n’avions pas vraiment envie de courir, alors nous avons préféré limiter les étapes et profiter au maximum des régions visitées.

Grosso modo, nous sommes restés environ trois nuits à chaque endroit. Et franchement, à y réfléchir, je crois que je préfère voyager comme cela, plutôt que de courir entre les bus et les guesthouses. Et puis passer mon temps à faire et défaire mon sac chaque jour. Et pourtant, Dieu sait que j’ai la bougeotte et que je suis le premier à râler lorsqu’un voyage manque de tempo.

Un petit saut sur la côte Caraïbe, du côté de Tortuguero, pour canoter dans la Petite Amazonie, des escapades furtives à San José pour découvrir sa galerie de street-art à ciel ouvert, une escalade jusqu’au cratère du volcan Poas, un peu de farniente à Samara, un snorkelling timide dans le parc national de la Ballena, une balade à cheval aux portes du Corcovado et une randonnée dans le massif du Chirripo. Voici en substance les ingrédients d’un mois de voyage au Costa Rica, placé sous le signe de la nature, des découvertes et des balades.

Un mois de voyage au Costa Rica

Un mini road-trip dans la province du Guanacaste

Budget oblige, nous n’avons pas pu louer une voiture pour toute la durée de notre séjour. D’ailleurs au départ, nous avions prévu de tout faire en bus, mais vu le temps qu’ils nous a fallu pour rejoindre San José depuis Tortuguero en bus (7 heures), nous nous sommes dit qu’un véhicule, même pour dix jours, ce n’était pas un luxe.

Road trip dans le Guanacaste

L’erreur que nous avons faite a été de ne pas louer un 4×4 (toujours pour une question de budget), et c’est un sacré handicap. Même si nous avions programmé notre road-trip en fonction, en optant plutôt pour les provinces de nord-ouest, réputées plus accessibles, nous sommes parfois restés bloqués sur des pistes ou devant une rivière qui nous barrait la route.

Mais quand même dans l’ensemble, une superbe expérience, notamment sur la route de montagne qui reliait Poas à la région d’Arenal, même si les freins de la voiture ont forcés, fumés, etc…

Je ne manquerai pas de vous raconter cela plus en détail dans l’un de mes prochains articles.

Ce que j’ai le moins aimé durant ce voyage

Bon allez, je commence par quelques points négatifs, puis je finirai en beauté sur mes petits coups de cœur :

  • Premier “point noir”, et pas des moindres, la gastronomie locale ! Moi qui adore la bonne cuisine, au Costa Rica j’ai vraiment eu du mal à bien manger, excepté dans 2 ou 3 endroits dont je vous parlerai plus tard. Du riz, des haricots, du riz, des haricots et du poulet. Et puis un combo de cuisines mexicaine et sud américaine pas toujours réussi. Bon, il y avait quand même le ceviche qui sortait du lot, mais il nous vient du Pérou.
  • Le Costa Rica est une destination très verte, un pays très protégé dont une très grande partie est classée parc national. En soit, c’est une très bonne chose, mais qui dit parc national, dit des droits d’entrée parfois élevés (entre 6$ et 75$), et forcément cela limite les possibilités d’exploration de certaines régions. Il faut faire des choix, à moins de disposer d’un budget très confortable. Et puis cette « obsession » du tourisme durable et de la vie saine est parfois beaucoup trop présente dans le pays. On met à fond l’accent sur la préservation de la nature, la cuisine organique, la « vegan attitude ». Et parfois c’est vraiment trop surfait. Après, c’est évidemment un point de vue très personnel qui n’engage que moi.

Tortuguero parc national du Costa Rica

Ce que j’ai adoré au Costa Rica

Faire le bilan d’un mois de voyage reste toujours très subjectif. Si j’avais écrit cet article il y a quinze jours, alors que nous étions encore à Uvita sur la côte Pacifique, mon billet n’aurait certainement pas eu le même ton qu’aujourd’hui. Enfin bref, passons, sinon je vais encore me perdre dans des explications alambiquées.

Ce que je retiens surtout de ce voyage au Costa Rica, c’est cette nature spectaculaire qui t’emporte avec toute sa magie. Beauté des paysages bien sûr, mais aussi un caractère très sauvage et une certaine impression d’isolement par moment, alors que nous étions en pleine saison touristique.

Le volcan Arenal au Costa Rica

Parmi mes coups de cœur dans le pays, il y a bien sûr le volcan Arenal, une image presque irréelle d’un géant à la forme conique parfaite et dont nous avons pu voir le sommet deux journées de suite. Et c’est apparemment extrêmement rare. Bien plus au sud, j’ai également flashé sur la baie de Drake et ses paysages de jungles sauvages. 4 jours passés à l’écart de tout, entre baignade dans l’océan Pacifique et balade dans la forêt. Enfin, à classer dans une catégorie à part, les montagnes du massif de Chirripo ont été pour moi le point d’orgue de ce voyage.

Bon, je ne vous en dit pas plus aujourd’hui, mais c’est promis, vous aurez le droit à des articles détaillés de mon voyage. Il faudra malheureusement attendre encore un peu, le temps que je remette mes carnets au propre.

Vous avez déjà voyagé au Costa Rica ou bien vous projetez d’y aller ? N’hésitez pas à partager vos impressions en commentant cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

12 Comments

  1. LadyMilonguera
    13 avril 2016 @ 9:43

    Ça a du être un fabuleux séjour…

    Reply

    • Petits Voyageurs
      15 avril 2016 @ 9:51

      Effectivement un très beau voyage, je ne m’attendais vraiment pas à cela. Plutôt habitué de l’Asie, c’était une première pour moi en Amérique Centrale, donc forcément de jolis souvenirs !

      Reply

  2. tania
    16 avril 2016 @ 7:47

    J attends alors la suite pr avoir ➕ de détails. J avais lu que ça pouvait être plutôt cher notamment à cause du coût des parcs nationaux. Et ben bloqué sur la route pas simple 😉
    Je suis pareil qd je raconte mes voyages j ai peur de donner des détails qui n intéressent pas les lecteurs, en fait pr tout type d articles mais ça ma façon je n arrive pas à donner juste les faits il faut que je explique le pourquoi du comment 😛
    Bon je débute dans le blogging

    Reply

    • Petits Voyageurs
      28 avril 2016 @ 9:44

      Bonjour Tania, oui effectivement le Costa Rica reste assez cher mais il y a moyen de s’en sortir. Pour les parcs nationaux, c’est vrai que c’est compliqué mais on peut trouver parfois des astuces pour ne pas payer, en se baladant juste à côté dans les mêmes décors, mais pas dans le parc.
      Et pour les détails, je te comprends très bien ! Du coup je fais les deux, j’ai une partie très détaillée avec des carnets et une autre tout à fait dans un autre style. Et les deux fonctionnent bien ensemble en plus ! Merci et à bientôt !

      Reply

  3. isabelle
    2 novembre 2016 @ 3:14

    Bonjour
    Nous partons pour 15 jours a la mi novembre, comment et où avez vous loué votre voiture? Ca a l’air d’être un sacré casse tète…merci de votre réponse.
    Isabelle

    Reply

  4. Flo
    4 février 2017 @ 8:07

    Bonjour,
    Merci pour votre article qui me rebaigne dans les splendeurs du Costa Rica.
    Nous y sommes partis en 2016 et avons adoré. Pour ce qui supposent que le Costa Rica est cher, parlons clairement budget. Nous sommes partis 18 jours pendant les congés scolaires de Pâques (donc pas vraiment la saison la saison chère ). Nous avons loué un 4×4 pendant tout le séjour. Nous avons découvert San José, Puerto Viejo, Tortuguero, Arenal, Poas, Coco, Samara, Montezuma, Tambor. Bateau, snorkelling, pirogue dans les canaux, découverte de la jungle, trek vers les cascades,… Nous ne nous sommes privés de rien…
    Et notre budget total, pour 3 personnes et 18 jours s’élève à moins de 5000 euros…

    Reply

  5. Camille
    2 mars 2017 @ 9:08

    Je viens juste de rentrer du Costa Rica et je me retrouve dans votre article, j’ai encore du mal à revenir à la réalité, ma tête est encore là-bas au milieu des cascades et de la jungle ! ^^ C’est vrai que la cuisine costaricienne est loin d’être gastronomique mais nous avons quand même fait de belles découvertes culinaires. Je tiens moi-même un blog ( qui est cependant loin d’égaler le votre que je trouve génial ) dans lequel je fais le compte-rendu de mon voyage et partage ces découvertes.
    En tout cas, je mets votre blog dans mes favoris, j’adore, bravo !

    Reply

  6. Lenaic
    18 avril 2017 @ 10:48

    Effectivement un 4×4 est très utile ! J’avais loué un 4×4 pendant une dizaine de jours (oh le riche !) et nous avions traversé des rivières avec ! Très appréciable… et impressionnant ! Je ne sais pas trop ce qu’on aurait fait sans ca…

    Pura vida !

    Reply

  7. Daniel
    26 août 2017 @ 6:40

    Nous ferons un voyage au Costa Rica en fin novembre 2017. Nous avons louer un 4X4 pour la durée de notre séjour. Nous partirons de San José vers Tortuguero pour ensuite se rendre à La virgen de Sarapiqui , le volcan Poas,La fortuna de San Carlos, Monteverde et finir avec un Séjour à l’hôtel Riu Guanacaste. Je ne sais pas si vous connaissez cette itinéraire, pour nous c’est la première fois que l’on mets les pieds en amérique centrale. Pouvez nous en dire plus côté sécurité et l’état des routes.
    Merci.

    Reply

    • Petits Voyageurs
      26 août 2017 @ 1:39

      Bonjour, si vous avez loué un 4×4 vous n’aurez aucun problème au Costa Rica. Les routes sont en parfait état dans tout le pays. Après il y a de nombreuses portions de pistes en fonction des endroits où vous allez. Par exemple pour Tortuguero, il y a une dizaine de kilomètres de piste avant l’embarcadère. Entre La Fortuna et Monteverde il y a aussi des portions de piste en fonction de l’itinéraire choisi. Mais aucun problème à priori. Et au niveau sécurité, le Costa Rica est le pays le plus sûr d’Amérique Centrale. Aucun problème notable si ce n’est peut-être dans la capitale San José. Et encore c’est essentiellement la nuit que les choses semblent se compliquer…

      Reply

  8. Pierre
    28 décembre 2017 @ 6:36

    Super report de votre séjour ! De notre côté nous avons passés 3 semaines au Costa Rica cet été et nous avons déjà envie d’y retourner ! Comme vous on a surtout été marqué par la beauté des paysages et la nature luxuriante ! Si cela vous intéresse voici une petite vidéo résumé de nos vacances au Costa Rica : https://www.youtube.com/watch?v=pUfsIoJ577M. Au plaisir de vous rencontrer !

    Reply

  9. Audrey
    18 mars 2020 @ 3:50

    de retour du Costa Rica, où nous avons passé 12 jours en famille vraiment fabuleux, cette même sensation de sauvage et de grands espaces.
    Location de 4×4 pour nous, avec un point du chute à Uvita, on a préféré sillonner le sud, quitte à y retourner pour le nord 😉
    La faune et la flore très présentes, nos filles de 10 et 6 ans ont adoré et ne parlent que d’y retourner !
    Pura Vida !!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.