Vietnam, l’éphémère et l’insubmersible

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Si j’avais découvert ce livre avant de partir, j’aurais certainement abordé mon voyage au Vietnam d’une manière différente. L’éphémère et l’insubmersible de Jean-Claude Pormonti, avant d’être un récit de voyage, est surtout un décodeur qui permet de mieux appréhender la culture et l’histoire vietnamienne.

Ancien correspondant du Monde à Bangkok, Jean-Claude Pomonti est un fin connaisseur de Vietnam, le nouveau dragon asiatique qu’il définit lui-même comme un des grands foyers culturels de l’Asie. C’est un pays qui n’arrête pas de créer et d’innover, propulser par l’énergie d’un peuple qui rebondit aujourd’hui après des années d’occupation et de guerres. C’est le pays de la débrouille et de la bricole, peut-être l’un des seuls actuellement où le renouveau vient du bas, de la motivation sans faille de ses habitants à vouloir s’en sortir. Le pays jouit aujourd’hui d’un dynamisme économique et culturel sans précédent. L’image de la vieille Asie avec ses sampans et ses chapeaux coniques paraît bien loin. Le Vietnam est définitivement entré dans une course à la modernité où tout va très vite et très fort. Et croyez moi, en arrivant sur place, le choc est grand, peut-être plus qu’ailleurs.

Révolution, paix et cicatrices

Le temps des guerres et des révoltes est encore très présent au Vietnam, comme en témoignent un nombre important de lieux de mémoires. Ils sont partout, en ville, dans les campagnes ou parfois en plein montagne. Après l’occupation française, Hô Chî Minh, que l’on surnomme aussi l’oncle Hô, est le principal artisan de la libération du pays. Mais la révolution communiste s’avèrera très destructrice et se soldera par la guerre du Vietnam. Un conflit sanglant qui a détruit des millions de vies et séparé de nombreuses familles, pour se solder par une véritable catastrophe humanitaire. On se souvient du scandales des boat-people, ces vietnamiens issus de la classe capitaliste, obligés de fuir le régime communiste revenu au pouvoir.

En 1986, l’abandon de l’économie socialiste va engendrer des changements indéniables au Vietnam. Retour de la croissance, baisse du taux de chômage, renaissance culturelle. Le retour des Viet-Kieu aux pays va booster l’économie du pays. Et ceux restés à l’étranger injecte chaque année plusieurs milliards dans l’économie vietnamienne.

Le temple de la litterature a Hanoi
Le temple de la littérature à Hanoi

Rites et croyances

Jean-Claude Pomonti revient longuement sur les traditions et les croyances populaires qui habitent les vietnamiens. Beaucoup de « héros » de l’histoire du pays comme Nguyen Trung Tuc ou Tran Hung Dao se voit attribuer, à titre posthume, le statut de saint. Les croyances du peuple vietnamien s’inspirent librement de plusieurs courants du bouddhisme et du confucianisme notamment. Les vietnamiens, bien souvent, ne croit pas en une seule religion mais viennent piocher ce qui les intéresse dans chacune d’entre-elles.

L’influence des génies au Vietnam est très forte. Le monde des esprits a des influences à la fois humaine et surnaturelle. Ainsi le culte du héros s’élargit à celui de la divinité.

Les vietnamiens redoutent plus que tout les fantômes et les âmes errantes qui n’ont pas pu avoir de sépultures. De nombreuses familles recourent encore à des médiums pratiquant souvent le lên dông, une cérémonie de possession dans laquelle le medium joue le rôle d’intermédiaire.

Vietnam, l’éphémère et l’insubmersible de Jean-Claude Pomonti est publié dans la collection L’Âme des Peuples, aux éditions Nevitaca. C’est un livre qu’il faut lire absolument avant de partir !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

2 Comments

  1. Emile
    30 mai 2015 @ 2:50

    Il est pour moi cet article !!

    Reply

    • Petits Voyageurs
      17 juin 2015 @ 12:58

      Bouquin à lire absolument avant de partir ! Bon là ça va être un peu juste mais bon ! 😉

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.