Visiter Barcelone en 2 jours : votre programme du week-end

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
panorama-torra-agbar-barcelone

Même s’il n’est pas facile de voyager normalement en Catalogne avec la crise sanitaire actuelle, j’ai décidé de publier quand même ce nouvel article pratique pour vous permettre de visiter Barcelone en un week-end. J’ai choisi de vous présenter 3 programmes de visite : un circuit des incontournables, une balade architecture et design et une sélection de lieux plutôt secrets. Voici mes conseils pour visiter Barcelone en 2 jours, dès que cela sera à nouveau possible…

Dans ce guide, j’ai voulu mélanger des idées d’activités et de visites plutôt classiques avec des circuits de découverte plus originaux. Je les ai créés de toutes pièces, à la suite des nombreuses explorations que j’ai menées au cours de mes 3 années d’expatriation à Barcelone. J’espère que ce billet pratique vous permettra de vous évader un peu et de trouver l’inspiration pour vos futurs voyages (même si ce n’est pas pour tout de suite).

Sommaire

Week-end à Barcelone : les incontournables

  • Premier jour : quartier gothique et passeig de Gracia
  • Deuxième jour : musée, architecture et panoramas

10 lieux secrets à découvrir à Barcelone

  1. Le monastère de Pedralbes
  2. Le cloître de la Concepcio
  3. Le labyrinthe d’Horta
  4. La crypte de la Colonia Güell
  5. La carretera de les Aigües
  6. La casa Vicens
  7. L’ancienne usine Fabra i Coats
  8. Le passatge Permanyer
  9. Le cimetière du Poblenou
  10. Le quartier de Gracia

2 jours à Barcelone : design et architecture

  • Samedi : itinéraire moderniste + El Born
  • Dimanche : de Poblenou au passeig maritim

Carnet pratique

  1. Comment venir à Barcelone ?
  2. Barcelona Card & Barcelona City Pass
  3. Transports à Barcelone
  4. Se rendre à l’aéroport de Barcelone
  5. Où se garer dans la ville ?
  6. Comment se loger à Barcelone ?

Quelques liens utiles

Visiter Barcelone en 2 jours

2 jours à Barcelone pour voir l’essentiel

Ce programme de 48 heures à Barcelone vous mène à la découverte des essentiels de la ville. Vous visiterez ainsi tous les lieux et musées incontournables de la capitale de Catalogne.

Jour 1 : du quartier gothique au passeig de Gracia

Débutez ce week-end à Barcelone en découvrant ses monuments emblématiques. Dès le matin, rendez-vous sur Las Ramblas pour goûter les spécialités locales du marché de la Boqueria. Venez tôt, l’endroit est tellement touristique qu’en pleine journée, c’est la cohue totale. 

Poursuivez la balade en direction du quartier gothique (El Gotico) et visitez la cathédrale de la Sainte-Croix et de Sainte Eulalie de Barcelone ou encore le Palais de la Musique Catalane. Pour une vue inoubliable, grimpez au sommet du campanile de l’église Saint Just i Pastor. [Spoiler : c’est le plus beau panorama sur le quartier gothique]

Impossible de passer 2 jours à Barcelone sans explorer le passeig de Gracia. Profitez de l’après-midi pour découvrir la Casa Mila – Pedrera et la célèbre Casa Batllo, toutes deux œuvres de Gaudi et classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Faites une pause en allant boire un verre dans le décor rétro et inoubliable de El Nacional. Terminez cette première journée en visitant l’incroyable Sagrada Familia (métro ligne 5 depuis passeig de Gracia). Pensez à réserver vos billets en avance pour éviter les files d’attente !

week-end-cathedrale-barcelone
Visiter la Sagrada Familia à Barcelone
Le plafond de la Sagrada Familia à Barcelone
Saint Just i Pastor : un monument à voir à Barcelone

Jour 2 : un dimanche entre mer, architecture et culture

Réservez votre matinée du dimanche à la découverte au choix du musée Picasso, du musée national d’art catalan ou de la fondation Miro. Rejoignez ensuite la célèbre plage de la Barceloneta et profitez-en pour admirer la skyline de Barcelone et son architecture futuriste. N’hésitez pas à vous rendre sur le parvis de l’hôtel W, un chef-d’œuvre d’architecture contemporaine imaginé par Ricardo Bofill. 

A midi, perdez-vous dans les ruelles de l’ancien quartier de pêcheurs de la Barceloneta et allez déjeuner chez Brunch & Cake by de Sea.

Dans l’après-midi, prenez un peu de hauteur et terminez ce week-end à Barcelone au parc Güell ou sur la colline de Montjuic [spoiler : depuis les jardins de Miramar, la vue sur Barcelone et le port est imprenable]. 

Enfin, s’il vous reste du temps et que vous êtes fans de foot, ne manquez pas la visite du Camp Nou !

Visiter la place d'Espagne lors d'un week-end en Catalogne
Découvrir l'hôtel W sur la plage de Barcelone

Week-end à Barcelone en 10 lieux méconnus

Si vous souhaitez passer un week-end hors des sentiers battus à Barcelone, voici ma sélection de 10 étapes ou lieux méconnus pour découvrir la ville en 48 heures.

Le monastère de Pedralbes

Véritable fleuron de l’architecture gothique catalane, le monastère de Pedralbes (monastère des Pierres Blanches) fut fondé en 1326 par la reine Elisenda de Montcada. Ce monument peu connu des visiteurs étrangers se trouve dans le quartier de Sarria, à environ 20 minutes du centre-ville.

Le cloître de la Concepcio

A l’origine, le cloître de la Concepcio se trouvait non loin de la place Urquinaona. Mais avec l’expansion de Barcelone, il était promis à la destruction. Pour sauvegarder ce patrimoine exceptionnel, la ville de Barcelone décida de le démonter, pour le reconstruire à l’identique en plein cœur du nouveau quartier de l’Eixample.

Le labyrinthe d’Horta

Sur les hauteurs de Barcelone, le labyrinthe d’Horta est l’un des plus anciens jardins de Barcelone. Mais comme il est très excentré, presque qu’aucun touriste ne se déplace pour le visiter. Pourtant, ce parc insolite de style romantique, imaginé à la fin du XVIIIe par Bagutti et Delvalle, est absolument extraordinaire.

Le cloitre de la Concepcio à Barcelone

La crypte de la Colonia Güell

Construit au XIXe siècle, la colonia Güell est un ancien village ouvrier très novateur pour l’époque. A l’époque, Antoni Gaudi fut chargé de construire une église à deux nefs pour le quartier. De ce projet inabouti, il n’existe que la crypte aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle fut l’un des premiers lieux d’expérimentation du jeune architecte.

La carretera de les Aigües

Perchée dans la Collserola, la carretera de les Aigües permet de profiter de panoramas exceptionnels sur Barcelone. Cet itinéraire de 10 kilomètres se parcourt à pied ou à vélo, de préférence au lever du soleil. Pour poursuivre la journée avec un autre point de vue à couper le souffle, rendez-vous sur le mirador des très populaires bunkers del Carmel.

La casa Vicens

Dans le quartier de Gracia, la casa Vicens est une réalisation de jeunesse de Gaudi.C’est également l’une de ses oeuvres les moins connues à Barcelone. Commandée par Manuel Vicens i Montaner, cette demeure moderniste constitue une superbe exemple du renouveau architectural catalan au XIXe siècle.

La casa Vincens de Gaudi
Près du passatge Permanyer à Barcelone

L’ancienne usine Fabra i Coats

Fabra i Coats est une ancienne usine textile qui fit travailler plus de 1500 ouvriers jusqu’au début du XXe siècle. Cette friche industrielle a été entièrement rénovée pour devenir l’un des nouveaux centres d’art contemporain de Barcelone. En lien avec le MACBA, cet espace d’exposition et de création est consacré à la nouvelle garde artistique contemporaine.

Le passatge Permanyer

Dissimulé en plein coeur de l’Eixample, à deux pas de l’église de la Concepció, le passatge Permanyer fait partie de mes lieux favoris à Barcelone. Construit en 1864 par Jeroni Granell i Barrera, sur le modèle des rues londoniennes, ce passage pavé bordé de maisons bourgeoises et colorées est une respiration, au coeur de l’un des quartiers les plus bruyants de la ville.

Le cimetière de Poblenou

Le cimetière de Poblenou est une véritable oeuvre d’art. Il fut agrandi au XIXe siècle pour accueillir les sépultures de nombreuses familles issues de la grande bourgeoisie qui firent bâtir des tombes et pavillons gigantesques, à l’architecture remarquable. L’une des plus célèbres est le Baiser de la Mort de Jaume Barba.

Le quartier de la Vila de Gracia

Gracia est un petit peu le quartier bohème de Barcelone. Cet ancien village annexé au XIXe siècle charme par ses innombrables places colorées. Bastion des artistes et des révolutionnaires catalans, Gracia est également un haut lieu de l’architecture moderniste. Vous pourrez y admirer, entre autres, El Palauet de Pere Falqués ou la  casa Fuster de Domènech i Muntaner.

Explorer le quartier de Gracia à Barcelone

48 heures en Catalogne :

design, architecture et bonnes adresses

A travers cet itinéraire, j’ai envie de vous faire découvrir deux facettes très distinctes de Barcelone. D’un côté une capitale historique au très riche patrimoine, de l’autre une ville moderne, abritant quelques fleurons de l’architecture contemporaine en Europe du sud.

Samedi : itinéraire moderniste et balade dans El Born

Profitez de ce premier jour à Barcelone pour découvrir les plus beaux chefs-d’oeuvre de l’architecture moderniste. Dans la matinée, débutez  dans le Quadrat d’Or pour visiter la Casa Amatller et la fondation Tapies

Poursuivez sur le passeig de Gracia, par la découverte de la casa Batllo ou de la Pedrera (pensez à réserver vos billets en avance pour ces deux visites). Continuez ensuite sur la carrer de Mallorca, pour rejoindre le Palau Montaner et la Casa Thomas au n°93.

A midi, allez déjeuner à la Candela, sur la plaça Sant Pere (métro ligne 4 arrêt Urquinaona). Vous pourrez ensuite rejoindre la Ribeira et le quartier del Born en 15 minutes à pied. 

Cette balade sera l’occasion de découvrir la basilica Santa Maria del Mar, le palais de la musique catalane et le Centre de culture et de mémoire d’el  Born. En début de soirée, après un détour par la cathédrale de Barcelone, rejoignez la place Philippe Neri dans le quartier gothique, pour un dîner chic chez A Restaurant.

Découvrir le quartier du Born à Barcelone
Que voir à Barcleone : el mercat del Born

Dimanche : de Poblenou au passeig Maritim

Dimanche, je vous propose de découvrir un toute autre visage de Barcelone, en explorant la Ville Nouvelle, de Poblenou à la Vila Olimpica. Dès le matin, rendez-vous sur la plaça Glories (métro ligne 1) pour découvrir la célèbre Torre Agbar ou faire un tour au musée du design

Poursuivez votre promenade en descendant le long de l’avinguda Diagonal, où vous pourrez admirer plusieurs édifices industriels et contemporains, tels que l’ancienne manufacture Ca l’Aranyó, la fondation Vila Casas ou le campus audiovisuel de David Chipperfield.

A midi, allez prendre un brunch chez Can Dendê ou sur le toit-terrasse du Monopol. Redescendez ensuite la rambla de Poblenou jusqu’à la playa de Bogatell, posez votre serviette et allez piquer une tête (si la saison le permet). 

Remontez ensuite à pied le long du passeig maritim pour rejoindre le port olympique et profiter du panorama sur l’hôtel Arts, la Torre Mapfre et l’hôtel W. C’est ici que se trouve également le célèbre Peix de Frank Gehry. Enfin, terminez l’après-midi par une balade dans le parc de la Ciutadella et sous l’arc de triomphe.

Immeuble Cuatrocases à Barcelone Poblenou

Carnet pratique

J’ai regroupé ici toutes les informations pratiques pour visiter Barcelone en 2 jours. Je vous parle des différentes cartes et pass touristiques, des moyens de transport, du logement et des options pour garer votre voiture.

Comment venir à Barcelone ?

Depuis la France, vous pouvez venir à Barcelone pour le week-end en voiture, en train, en bus ou en avion. Voici les différentes options possibles :

  • En voiture : depuis la plupart des régions françaises, vous arriverez à Barcelone par l’A9 en France, puis l’AP-7 après avoir passé la frontière. Comptez environ 2h depuis Perpignan, 4h depuis Montpellier, 6h30 depuis Lyon et 10h depuis Paris.
  • En train : Renfe et la SNCF proposent des trajets en TGV depuis Paris, Marseille, Toulouse, Lyon ou Montpellier. Comptez 7h30 de trajet depuis la capitale, 5h depuis Marseille, 4h depuis Toulouse, 3h depuis Montpellier.
  • En bus : de nombreuses compagnies de bus privées, dont Flixbus, Eurolines ou Blablabus, proposent des trajets à prix low cost vers Barcelone. C’est la solution la moins chère pour votre week-end en Catalogne.
  • En avion : l’aéroport de Barcelone est connecté avec toute l’Europe. De nombreuses compagnies régulières ou low cost proposent des vols quotidiens depuis et vers la capitale de Catalogne.
Se balader à pied à Barcelone

Barcelona Card, Barcelona City Pass, billet coupe-file : bons plans ou vraie arnaque ? 

Le Barcelona City Pass

Vendu 80 €, ce pass touristique combine un A/R en aérobus, l’accès au bus touristique de la ville, l’entrée à la Sagrada Familia et l’entrée au parc Güell. Il offre également 10% de réduction sur les principales attractions touristiques de Barcelone.

Mais alors, le Barcelona City Pass est-il vraiment intéressant ? Pour le savoir, voici le tarif des visites inclues dans le pass si vous les réservez de manière individuelle :

On arrive a un total de 70,20 €, à condition de réserver via les sites officiels (je vous ai mis tous les liens). Donc même avec une application audioguide offerte (pour info l’office de tourisme de Barcelone en propose une gratuite) et 10% de réduction sur certaines activités, le Barcelona City Pass n’est pas véritablement intéressant. 

Il coûte plus cher que l’achat des billets séparément. Après, c’est vrai que si vous n’avez pas envie de perdre du temps à organiser votre week-end à Barcelone, c’est une solution plus simple.

La Barcelona Card

Vendue 46 €, la Barcelona Card offre un accès illimité aux transports en commun de la ville, l’entrée gratuite dans 25 musées et des dizaines de réductions pour des activités et visites touristiques. Cette offre peut être intéressante si vous voulez visiter au moins 3 musées durant votre week-end à Barcelone.

Ici encore, nous allons prendre un exemple très pratique. Admettons que vous souhaitiez visiter le musée Picasso, la MNAC et le CCCB, voici les tarifs de ses musées et de la carte de transport de manière individuelle :

  • Entrée pour le musée Picasso : 12 €
  • Entrée pour le MNAC : 12 €
  • Entrée pour le CCCB : 6 €
  • 2 Day Hola Barcelona Travel Card : 16,30 €

Vous arrivez ici a un total de 46,30 €, la Barcelona Card permet donc de faire une économie de 30 cts. Ce n’est pas un super bon plan, si ce n’est que tout est inclus dedans pour le même prix. C’est donc beaucoup plus simple pour vous organiser.

Mais si vous n’aimez pas les musées, la Barcelona Card ne vaut pas le coup, d’autant qu’elle n’inclut pas la visite des monuments emblématiques comme la Sagrada Familia par exemple…

Méfiez-vous des sites qui vendent des billets coupe-file

Pour éviter de payer plus cher, achetez absolument vos tickets d’entrée pour la Sagrada Familia, le Park Güell, la Casa Mila ou la Casa Batllo sur le site officiel de chaque monument. Les agences et opérateurs qui vendent des billets coupe-file pratiquent des tarifs plus élevés et prélèvent systématiquement une commission comprise entre 1 et 3 euros, voire plus !

Prendre le métro pour se déplacer à Barcelone

Comment se déplacer à Barcelone ?

Barcelone possède un réseau de bus, métro et tramway très développé et surtout très bien organisé. 

  • Ciutat Vella (le centre historique) est desservie par 4 lignes de métro (1,2,3,4) qui permettent de se déplacer vers tous les quartiers incontournables de Barcelone.
  • Les trains de la FGC (réseau de trains locaux) desservent quelques stations du centre-ville et toutes les communes situées autour de Barcelone.
  • En-dehors des heures de pointe, le bus public est un très bon moyen de découvrir la capitale catalane. Les bus publics circulent 24h/24 avec une fréquence d’un véhicule toutes les 5 minutes en journée.
  • Le tramway dessert essentiellement la ville nouvelle et les quartiers situés à l’ouest de Barcelone.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter mon article consacré aux transports en commun à Barcelone.

Comment venir à Barcelone depuis l’aéroport ?

Plusieurs options à différents prix permettent de rejoindre le centre-ville de Barcelone depuis l’aéroport :

  • Le train R2 de la FGC vous emmène au passeig de Gracia en 30 minutes. Le billet coûte 1,10 € avec la T-Casual, une carte de 10 trajets valable sur le réseau de métro, bus et tram.
  • Le métro L9 Sud dessert les terminaux 1 et 2 de l’aéroport de Barcelone. Il permet de rejoindre la station de Torrassa et Collblanc, pour prendre une connexion vers le centre-ville. Ce n’est pas le plus pratique et c’est surtout l’une des solutions l’une des plus chère. Comptez 5,15 € l’aller simple.
  • La ligne de bus 79 permet de rejoindre la place d’Espagne pour le prix d’un ticket de métro. C’est l’option la moins chère mais pas la plus rapide.
  • L’aérobus dessert les terminaux 1 et 2 de l’aéroport à destination de la place d’Espagne et de la plaça Catalunya en 30 minutes pour 5,90 €.

Où garer sa voiture à Barcelone ?

Pas facile de garer sa voiture à Barcelone, d’autant que la police locale ne rigole pas avec les véhicules étrangers. 10 minutes de stationnement gênant ou au mauvais emplacement suffisent pour que votre voiture parte à la fourrière.

Si vous venez à Barcelone en voiture, sachez que le stationnement n’est autorisé que dans les zones bleues, pour une durée maximale de 2 heures. Les zones vertes sont réservées aux résidents. Pensez toujours à payer votre ticket de stationnement, sous peine de vous faire enlever votre véhicule pour mise en fourrière.

Les parkings souterrains sont absolument hors de prix à Barcelone. En effet, la plupart sont privés et proposent des tarifs allant de 40 à 60 euros la journée. Alors la solution la plus simple est encore de réserver votre stationnement en avance via des sites comme Parclick par exemple.

Pour vous garer pas cher à Barcelone, vous pouvez vous rendre dans la parking Viajeros (8€/jour) ou les parcs de stationnement du réseau B:SM (25€/jour).

Où dormir lors d'un week-end à Barcelone ?

Où dormir à Barcelone ?

Barcelone est une ville très chère au niveau des hébergements touristiques. En effet, il faut compter en moyenne 20€ pour un lit en dortoir, 50€ la chambre chez l’habitant, 60 à 70€ la guesthouse et 120€ pour un hôtel de milieu de gamme.

Alors voici quelques conseils pour trouver un hôtel ou un appartement moins cher pour dormir 2 jours à Barcelone :

  • Éloignez-vous de coeur de la ville en cherchant un hôtel à Gracia, Poblenou ou Sarria par exemple ;
  • Réservez votre hébergement bien à l’avance pour être sûr de trouver les bons plans ;
  • Préférez un séjour à Barcelone hors saison ;
  • Regardez les chambres chez l’habitant et méfiez-vous des Airbnb illégaux.

Pour en savoir plus, consultez mon guide de l’hébergement à Barcelone.

Liens utiles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.